23/03/2017

Cette extrême-gauche qui ne votera jamais Mélenchon

Une logique, une de plus, m'échappe totalement dans cette élection présidentielle.

Pour la première fois, la France a un candidat de la "vraie" gauche humaniste qui peut gagner et faire une révolution avec le mouvement des insoumis et l'Avenir en commun. Un tribun de la trempe de Jean Jaurès et Victor Hugo est prêt à président ce grand pays dans un monde qui s'enfonce et file tout droit vers les conflits armés et le fascisme.

On se dit alors que l'extrême-gauche, intellectuellement souvent à la pointe des idées révolutionnaires, devrait soutenir la France insoumise. Mais voilà. Cela ne se passe pas comme ça. Toute une partie de l'extrême-gauche intello en passant par les mouvements libertaires et anarchistes ne veulent point de Jean-Luc Mélenchon et des insoumis.

Il faudrait creuser pour en connaître les ressorts. Espérons toutefois que cela n'a rien à voir avec un racisme de classe. Jean-Luc Mélenchon, le petit bourgeois qui déclare près d'un million de fortune à son âge, biens immobiliers compris dans le montant, serait un traître à la cause communiste... Ce serait très malveillant de la part de cette gauche extrême parce que dans le passé, certains qui revendiquaient l'égalité de revenus pour tous ont fini avec des sommes fortunes considérables comme dirigeants au Kremlin tout en menant au goulag dissidents et autres résistants qui voyaient la trahison des nouvelles élites soviétiques...

Mélenchon, jusqu'à preuve du contraire, n'est pas traître au peuple. Il veut l'émancipation des masses laborieuses, la possibilité prioritaire de créer des coopératives lorsqu'un patron vend son entreprise, entre autres propositions du programme des insoumis.

Je ne sais pas ce que veut cette gauche. La poursuite de la Catastrophe? Le chaos? La montée aux barricades?

S'il vous plaît gens très à gauche, communistes, libertaires, anarchistes, ne pouvons-nous pas nous reconnaître dans le mouvement des insoumis même si tout n'est pas parfait ni à l'image de nos idéaux pour les uns, de l'idéologie et des dogmes communistes pour les autres?

 

Les commentaires sont fermés.