23/03/2017

MDR la réponse en chemins de traverse de Méluche à Baudruche

Un uppercut tout en ironie à Capital. Jean-Luc Mélenchon renvoie les accusations dont il est l'objet dans les cordes (voir mon dernier billet) en publiant son patrimoine avec un humour géant.

D'après ce qu'il écrit, n'importe quel chiffonnier voulant étudier sa vie, ses dépenses, ses frasques (qu'il ne connait pas lui-même) va se casser les os à se fatiguer pour rien. 

La seule chose qui pourrait lui coûter c'est de ne pas déclarer sa collection de bouquins bon marchés, genre livres de poche, mais hautement intelligents dont il a collectionné toute sa vie. A la fin, 12'000 bouquins dans la bibliothèque de Mélenchon ça doit être une somme de Lumière considérable et valoir bien un milliard de neurones. Mais il ne sait pas dire combien cela vaut en argent. Faut-il calculer le prix à la tonne? Calculer un prix moyen pour le médiocre qui viendra fouiner dans ses affaires en hurlant: "Halte là, Monsieur Mélenchon, vous n'avez pas déclarer toute votre fortune au fisc. Vos livres doivent bien valoir 150'000 euros chez un libraire et 150'000 euros ça se déclare au fisc.

Et je vois la divine réponse de Méluche. "Eh ballot. Tu veux me racheter la collection entière pour que tu te mettes quelques choses d'intéressant dans le crâne qui vaut bien plus que les 150'000 euros que tu devrais me verser pour le rachat?

Voilà. Merci au, je l'espère de tout coeur, futur Président de tous les Français et Françaises d'avoir donné une réponse savoureuse aux enfoirés qui croient que Mélenchon profite de la République comme n'importe quel politicien moyen qui ne respecte pas le peuple.

Une petite chanson spéciale Méluche.

http://melenchon.fr/2017/03/22/moi-patrimoine-statut/

 

Les commentaires sont fermés.