25/03/2017

On attend le déboulé Macron au milieu des hamburgers

Week-end ketchup, mayo, pommes frites pour Jean-Luc Mélenchon.

En déambulant dans un restaurant Mac Donald, Mélenchon fustige la politique fiscale de l'Europe qui permet le micmac des bénéfices pour les patrons et actionnaires de la firme au détriment des employé(e)s et des recette fiscales françaises (décentralisation de la maison mère au Luxembourg...

Objectifs de la France insoumise: harmonisation fiscale européenne qui empêche le détournement d'argent vers des paradis fiscaux; augmentation du salaire des employés de cette multinationale présente partout dans les villes et villages; 13ème salaire; paiement des heures supplémentaires avec majoration; majoration du salaire horaire pour travail du soir et week-end...

On attend de voir ça aussi en Suisse pour la restauration, seule branche actuelle où la Convention collective ne prévoit aucune majoration pour travail du soir, week-end et heures supplémentaires... A vrai dire, chaque cuisinier, chaque cuisinière qui ne touche même pas une partie des bonnes mains laissées par les clients et clientes rêvent d'obtenir enfin le même statut que les employé(e)s d'hôpitaux, de la vente, de l'horlogerie, et autres secteurs qui bénéficient déjà de ces avantages.

Les syndicats patronats et de l'Unia se sont mis dernièrement d'accord... C'est une augmentation minimale de 0,3% pour la nouvelle convention collective (mon patron l'a affiché en cuisine avec surlignage en feutre fluo histoire de nous dire que si on revendique plus, on est au-delà du minimum obligatoire). Sur un brut de fr.4'000.--, salaire environ minimal dans la branche, cela équivaut à une augmentation de fr.12.-- par mois... L'abonnement de train, l'assurance maladie et tout le reste vous remercient de tout coeur, cher syndicat Unia helvétique. PS (amis français, nous travaillons pour ce salaire environ 45 heures par semaines pour les établissements saisonniers, donc pas de jaloux, on travail plus pour ce montant qui correspond à environ 50 heures supplémentaires de travail par mois que l'horaire des 35 heures chez vous. 

Mais passons la parenthèse helvétique pour revenir à la France. Est-ce Macron, le petit Hollandais, qui va débouler dans un Mac Do pour aider les ouvriers et ouvrières à obtenir plus de leur patron? Sûrement pas. La finance d'abord, pour le reste il frime et ce sera du 49.3 comme Valls et Hollande ou alors le blocage perpétuel, ce qui arrangera en dernier recours le Médef et provoquera un peu plus de chaos... Et si vraiment la chienlit manifeste un peu trop, ce sera un Etat policier qui se mettra en place en faveur des milliardaires et des nantis. La dictature soft fera la place à une dictature hard.

Macron, je n'y crois pas une seconde. J'étais déjà contre la fausse gauche de Hollande et on a vu. Alors même les artistes devraient être conscients qu'on ne peut plus gérer une démocratie avec les canons néolibéraux qui écrasent le petit peuple et le réduit à presque plus rien dans ce monde.

 

Les commentaires sont fermés.