26/03/2017

Haïkus érotiques

Ton visage gerle

Bouche d'extase me réjouit

Blanche sève lagune

 

S'écoule le fleuve

Saoules de toi mes envies

Perlent tes lèvres

 

Soulève ton corps

Léger ce cri de l'appel

Mais l'urgence tue

 

 Quand l'amour s'effeuille

Mon coeur flambe de fièvre

Ton absence mue

 

Si tu poses valises

Arrêtes-toi à mon soleil

 Au ciel d'éclipse 

 

Jouons maison close

À chacun des pendez-vous 

Dans ta chambre rose

 

Mon sexe dressé

Par une dompteuse nue 

Gorge profonde

 

Les commentaires sont fermés.