26/03/2017

Jugement de Salomon entre Mélenchon et Hamon

La Gauche va crever au premier tour! Le bel enfant né de la France insoumise et revendiqué par la partie Gauche du PS ne passera pas au second tour faute d'une union entre celui qui ne veut pas quitter Pharaon et celui qui est le paon de sa cour de gazelles mais qui reste le seul à vraiment provoquer la rupture réelle d'avec le néolibéralisme.

A l'heure des responsabilités, il est aussi l'heure de croire au miracle et à cette Mer Rouge, la Mer Mélenchon, qui s'ouvre pour la Gauche et se refermera sur les requins de la haute finance française et mondiale.

Si Dieu n'est pas de ce monde, Mélenchon, lui, est bien parmi nous. Si Moïse Hamon a été élevé à la Cour de Pharaon, il doit aussi savoir reconnaître son peuple de Gauche et prendre cette décision capitale de rompre avec la Droite du PS en rejoignant le bouillonnement de l'avenir en commun.

Gérard Filoche et quelques manifestant et manifestantes se sont rendus au QG de Hamon et de Mélenchon pour réclamer l'union.

Qui veut la mort de l'enfant né de la Gauche? Des manifs subies sous gaz lacrymos et grenades de désencerclement durant près de 2 ans? De la mort, une seconde fois, de Rémy Fraisse et de tous les blessés de notre guerre pour la liberté et la 6ème République lors de nos rassemblements contre le gouvernement Hollande durant nos Nuits debout? Des embastillés et amendés pour avoir osé sauvegarder et protéger la vie des migrants et migrantes? Des femmes qui réclament un salaire égal et un droit absolu à la liberté de conscience personnelle en cas d'avortement volontaire? Des ouvriers et ouvrières qui n'en peuvent plus d'assister à la perte de leur pouvoir d'achat écrasés qu'ils sont par des patrons de plus en plus arrogants et tout-puissants? De nos animaux qui souffrent de mauvais traitements? De notre planète qui subit tant de mauvais traitements? De la suffocation polluante des habitants et habitantes et de leur exclusion de plus en plus massive de leur lieu de vie avec exil forcé et déportation vers des terres pas forcément bien accueillantes? Et encore de nos enfants qui n'auront pas d'avenir en commun si nous échouons sur nos divisions et nos différences de points de vue?

Si j'étais Salomon, j'entendrais le cri du coeur de Mélenchon et je dirais qu'il est le père naturel de la Gauche d'aujourd'hui. Mais j'entendrais aussi celui de Hamon déchiré entre son devoir de loyauté envers son parti (qui le trompe énormément et le trahit et finira par le jeter dehors) et cette France insoumise rebelle qui lui plaît mais qui l'effraie en même temps dans ses intransigeances et sa défiance définitive envers le néolibéralisme.

Si j'étais Salomon, je demanderais à Hamon et Mélenchon d'aller au-delà du pacte de non-agression et de traverser ensemble les turbulences et les vagues de la Mer Rouge. Parce que si j'étais Salomon, j'aurais la foi de montrer le chemin pour abattre Pharaon et changer de Civilisation.

Hamon doit lâcher la partie PS qui le trahit de façon éhontée. Mélenchon doit obtenir de ses sauvageons et sauvageonnes qu'ils et elles accueillent dans leurs rangs, sans discrimination ni mauvais jugement, les filles et les garçons qui vont venir du PS libéré avec des idées et des propositions à peine différentes mais subtiles pour faire fonctionner la 6ème République de façon optimale.

Personne ne trahira la cause parce que tous nous avons soif de justice et de paix. Un pacte entre révolutionnaires a construit un pays comme la Suisse. La France est à l'aube d'une Révolution. Elle peut réussir sa nouvelle révolution en signant ce pacte indispensable et entraîné le monde dans cette nouvelle Civilisation à construire.

Le moment est historique. Allons-nous le gâcher parce que Mélenchon a un fichu caractère et qu'Hamon n'arrive pas à se défaire de ses fers?

Ou sommes-nous bien plus grands que cela tous ensemble?

 

Les commentaires sont fermés.