30/03/2017

Le tandem Hamon-Aubry démontent Macron et Valls

Au moins c'est clair, les socialistes pro-Hamon font désormais chambre à part mais ne divorce pas avec les socialistes pro-Vallshollande.

Aucune exclusion du parti est demandé après le ralliement de ténors du Parti à la Rose fânée à Emmanuel Macron. On n'arrête pas de faire voler les mots d'oiseaux mais on ne s'en va pas ni on exclut l'autre du ménage commun. Cela va être d'un burlesque si tragique les prochaines semaines que l'on se demande sous quelle étiquette ces Mesdames et ces Messieurs socialistes vont se présenter aux législatives. Valls est toujours là, El Khomri aussi, Le Drian idem et même au gouvernement avec l'étiquette PS. La famille désunie, explosée, désintégrée vit toujours ensemble et fait semblant d'appartenir au PS.

Là-dessus, Hamon, c'est le bouquet final, demande aux insoumis et insoumises de rejoindre le camp du chaos apocalyptique avec un Jean-Luc Mélenchon qui retire sa candidature pour faire l'union des gauches. Un peu comme si en football, la France de Domenech de 2010 et son fiasco général avait appelé Nelson Mandela pour renforcer une famille qui se déchire en ne lui laissant que les miettes et signant la fin de son programme présidentiel et celui de la France insoumise. Mais quel jeu joue donc Hamon et sa famille politique?

Quelle manque de sens et de flair politique chez Hamon! Où alors il se bouche le nez et refuse de voir comment ça pue dans sa propre famille! Et puis Aubry et lui-même ils appelleront à voter qui au second tour en cas d'un duel Macron-Le Pen. Liberté de vote? Tu parles, Charles! Abstention? Tu parles, Charles! Votons Macron sans état d'âme pour faire barrage au Front National? Quelle merde!

Eh Oh la France. Si tu tournes à peine rond dans l'Hexagone, il n'y a plus rien qui tient debout sauf la Révolution et la France insoumise. Le Pen, Fillon, Macron, Hamon produisent chacun leur film qui va faire entrer la France dans une énorme catastrophe nationale.

Si tu aimes les chiens d'avalanche, ces braves bêtes qui sauvent des humains mais aussi qui sont gentils avec les gens et les enfants, il y a une jeunesse magnifique qui se bat pour imposer son programme pour un avenir en commun. Quand on dîne avec le diable, il faut se munir d'une longue cuillère, dit-on. Ne te trompe pas de diable. Il en est des gentils qui ne font que penser au bonheur d'un peuple qui n'en peut plus de souffrir. Aime la culture, aime l'art et souviens-toi que les objets que je te présente en images sont des objets rejetés et tombés dans l'obsolescence. Pourtant, quelle beauté!

On finit en tandem sur fond de cuillère du diable.

20170329_23403000.jpg

 

20170329_234030.JPG

 

20170329_234044.JPG

 

20170329_234049.JPG

 

20170329_234540.JPG

Les commentaires sont fermés.