01/04/2017

Les vents médiatiques commencent à souffler dans les voiles Mélenchon

Même Libération commence à se dire que ce n'est pas Mélenchon qui joue au con mais Hamon qui persévère dans l'ânon qui dit non.

Et pourtant, Libération a été très en faveur du retrait de Mélenchon en faveur de Hamon. Mais voilà, la force est avec la France insoumise et la faiblesse de Hamon c'est, et cela est si bien écrit sous la plume de Cédric Durand, de ne pas avoir vu que la chèvre néo-libérale refuse de s'accommoder du chou socialiste et maintient une pression extraordinaire pour faire voter ses recettes calamiteuses pour le peuple mais miraculeuse pour le grand patronat et les actionnaires (CAC 40 en hausse extraordinaire en 2016 et record d'Europe).

http://www.liberation.fr/debats/2017/03/31/melenchon-un-v...

Aujourd'hui, il y a un an jour pour jour, la France venait de vivre sa première Nuit debout. C'était le début de cette Révolution tant attendue, de ce désir de France fraternelle, du retour aux sources des Lumières tant bafouées et de ces ancêtres révolutionnaires qui ont payé de leur vie pour abattre royauté et privilèges de la noblesse.

France, nous voilà! La Révolution est à la portée du bulletin de vote, sans barricade, sans la mort et le sang des révolutionnaires, sans les familles jetées dans la douleur de la perte d'un être cher, sans le chaos et une France militaire reprise en main par une dictature fasciste où alors d'une Révolution réalisée dans le sang en sachant combien d'années viendront où les gens seront irréconciliables, ennemis à jamais, à cause des deuils et des massacres commis au nom d'une France pure fasciste ou d'une Révolution indispensable qui a dérapé elle aussi dans l'abjection des crimes commis au nom de la liberté, de la fraternité, de l'égalité entre nous tous.

France, Français, Françaises, à vous de persuader vos proches que la France insoumise est porteuse de cet avenir en commun, qu'elle seule a cette force et cette volonté de réussir le virage nécessaire en quittant le néolibéralisme outrancier et délétère avec ses dogmes outrecuidants, ses arrogances de castes, ses coups de menton, et sa toute-puissance toujours plus conséquente.

A nous tous, la France!

 

 

Les commentaires sont fermés.