03/04/2017

Les chiens de garde du système

Les chiens sont lâchés.

Les philosophes à la mode,

les BHL parfumés et bien sur eux

tirent sur les canards,

les anars,

les nénuphars

qui font naître la Révolution

dans le coeur du peuple.

 

L'homme de Libye de Sarkozy,

l'homme qui a chanté la Révolution

de Jasmin chez les autres

ne la veut pas chez lui.

L'homme est philosophe

mais bien peu au courant

de la souffrance de son propre peuple.

Il préfère les trucages médiatiques

sur une barricade de façade

en Libye avec sa petite chemise

blanche immaculée

alors que les Libyens et Libyiennes

sont morts dans leur sang

pour rien, pour le chaos,

pour l'abandon par la France

mais la prise de contrôle

du pétrole par Sarkozy et Cie.

 

Les chiens de garde

se lâchent et bavent leur haine

sur le fil Twitter

contre Mélenchon,

contre la Révolution.

 

Peuple! Il te faudra

peut-être

monter aux barricades

si la France insoumise ne passe pas.

Peuple! Il te faudra

peut-être

mourir aux barricades

si la Révolution ne se fait pas

dans les urnes.

Peuple! Il te faudra

peut-être

perdre ton enfant aux barricades

si tu t'abstiens bêtement ou

si ton indécision te fait voter

pour l'un ou l'une des autres.

 

Alors peuple!

Ecoute le poète qui t'écrit

de son lit

et crie sa douleur

avant qu'il ne soit trop tard

pour nous tous.

 

Fais le choix de l'audace,

du courage, et de la poésie.

Fais le choix du romantisme

contre leur cynisme.

Car tes plus grandes noblesses

littéraires et artistiques

sont nées de la Révolution

depuis 1789,

depuis que le peuple

a pris son destin en mains

contre les monarchies et les dictatures.

 

Peut-être.

 

Les commentaires sont fermés.