05/04/2017

Un coup de bambou Poutou sur Benoît Hamon

Il fait débat

sur le grand écran bleu

et il se ramasse.

Il se fait prendre dans la nasse

avec les maquereaux,

coco et coquillage.

Dans son parti

on est fou

on est sûr de rien.

Il te refile le PS en stéréo

et ça fait cracra.

 

Il tape sur rien du tout

et se prend des coups de bambou

en direct sur Radio Poutou.

Sur que sur son île PS

il aime tous les papous,

les guilis-guilis, et les bouches d'égouts.

 

Sa chanson des sirènes

le coule dans les sondages.

Mais dans son parti

on est fou

on est sûr de rien.

Il fait la nique à Mélenchon

mais accepte les coups de bâton

pour faire perdre la Gauche.

Il fabrique son discours

sur le dos d'une déesse

mais se prend les pieds dans l'PS.

Il n'y a aucun malaise

dans ses combines.

Elles sont toutes politiciennes,

toutes péripatéticiennes.

C'est une politique machine,

Et cela lui va bien.

 

Poutou lui tape des bambou

et c'est numéro 1.

Il y a des filles insoumises

qui lui veulent du mal.

Mais lui pense

qu'elles lisent trop les Fleur du Mal,

Baudelaire et Méduses,

Méluche et j'm'amuse

Sur Radio Politique.

 

Hamon finira Petit Robinson

dans son parti modèle réduit.

Benoît, j'ai trouvé ta meuf.

EH les insoumis!

Benoît, il n'est pas encore une maison de vieux.

 

Musique maintenant.

 

Les commentaires sont fermés.