07/04/2017

Ce matin, à l'aurore

 

Ce matin à l'aurore

tu t'en vas

au pays d'Einamour

et moi je reste au Café de Flore.

 

Tu prendras ton vol

via Genève

comme cette Eve

qui rêve chaque nuit

de cet amour unique

qui saura te convaincre

et t'emmener vers le succès,

la liberté, et le bonheur.

 

Ce matin tu t'en vas.

Mais je suis sans crainte.

Tu reviendras encore et encore

comme la vague sur nos corps

qui se lève sur l'océan

et qui réunit nos lèvres à l'écran

de notre cinéma en couleur.

 

Ce matin tu t'en vas

et tu t'en viens.

C'est le charivari dans la ville lumière.

Ils vont éteindre les bougie et les lampadaires

pour faire place au soleil

qui ne se remplacera jamais

par des robots et des présidents bidon

qui n'imaginent leur vie qu'en CAC40

et gros billets de banque.

 

Nous sommes les saltimbanques

du peuple.

Nous sommes poésie et légèreté.

Tu voles vers Einamour

où je t'y rejoindrai un jour,

amants, amis, toujours nous y serons.

Parce que ta promesse

est celle de la fille que j'aime;

de celle qui m'a redonné

cette confiance en l'amour;

de celle qui m'a couché

tout en douceur

sur un lit d'extase

pour une heure, pour toujours.

 

Solidaire dans l'amour;

libre et nuptiale

tu convoles au pays d'Einamour.

Et moi j'attends ton retour

sur mon divan de plumes

qui écrit l'histoire d'une présidence

pour un peuple et sa délivrance.

 

Délit France.

Ce sont tous nos petits-déjeuners

clandestins vers la Ville Lumière,

son café chaud et ses croissants.

 

C'est croustillant.

C'est chaud et même brûlant.

Et tes rires remuant leurs coeurs.

Et ta liberté emballant des trésors

de poésie qui sortent de mon corps.

Et finalement.

s'ils et elles font leur choix décisif

pour l'art romantique

et la VIème République

alors nous serons comblés d'amour

pour le restant de nos jours.

 

Toi et moi, c'est fatal.

Et si les pétales du parti à la rose

se fanent

ce n'est pas de notre faute.

Et si les pétales de rose

renaissent ailleurs

c'est que l'amour jamais ne meurt,

qu'il prend sa source

au pays de l'eau de jouvence,

au pays d'Einamour.

 

 

Les commentaires sont fermés.