07/04/2017

Le vote utile, obstinément obscur et largué

"L'obscurité ne peut pas chasser l'obscurité; seule la lumière le peut. La haine ne peut pas chasser la haine; seul l'amour le peut."

Martin Luther King, Wall Street Journal, 13 novembre 1962

La politique du vote utile, c'est la politique du pire. Imagine-toi que ta conviction intime ne puisse être respectée et que tu te replies sur le vote utile pour faire barrage à l'intrus qui convoite ta petite amie, crois-tu que ta petite amie va te respecter et respecter tes convictions? Elle passera outre et te trompera avec l'autre à cause de ton incapacité à te montrer sûr de ton choix pour elle.

La fameuse formule présidentielle du vote utile c'est: "Les promesses ne sont faites que pour ceux qui les écoutent" date de la IIIème République et a été remise au goût du jour par la Vème République de la façon la plus cynique qui soit. Chaque jour une proposition pour faire le buzz (Sarkozy-Hollande, combien de promesses pour créer la division et la haine?) et au final rien, du vent, du dégoût politique et de l'abstention.

Une chose est déjà certaine. Les abstentionnistes qui décideront de voter cette fois ne voteront jamais pour le vote utile, soit Macron. Et si par hasard leur choix politique n'est pas au second tour, ils s'abstiendront encore une fois de voter utile, le vote de l'obscurité et de la haine.

Le vote utile est un vote inutile et vain. Pire, il ne te met pas à l'abri de la tromperie et de la duperie. Si tu n'es pas convaincu par un candidat, vote blanc ou ne vote pas. Mais ne vote pas utile. C'est la leçon à tirer de cette Vème République qui part en couilles. Et si tu crois à la fidélité des idéaux de Jean-Luc Mélenchon et de la France insoumise, ne vote pas utile vote pour l'imagination au pouvoir. "Mieux vaut être futile et gay qu'utile et cocu. ça te permet d'introduire de la poésie dans le cul de ton pote tout en devenant le meilleur ami des femmes" aurait pu dire le regretté Coluche qui a trouvé en la Merluche le politicien qui agit et qui ne promet rien du tout.

 

Les commentaires sont fermés.