11/04/2017

Plus urgente que la lettre d'Hamon, la lettre du philosophe

Il y a deux styles de lettres dans l'histoire de cette révolution française unique en son genre.

D'abord, il y a la lettre aux Français et aux Françaises, désespérée et peut-être contrainte, du candidat du PS, Benoît Hamon, une lettre de façade pour sauver les meubles du PS du naufrage, soit atteindre 5% de suffrage pour encaisser le remboursement de la campagne présidentielle du Parti. Cette lettre ne sert plus à rien. Elle tombe comme la lettre du suicidé qui va se jeter à l'eau en direct mais qui ne le fera pas finalement parce ce que le suicide est masqué et maquillé, juste le besoin de faire encore exister le Parti, non pas la France, le Parti à la Rose.

Ensuite arrive la lettre ouverte d'espoir du philosophe qui a compris qu'une seule solution est permise, héroïque, porteuse de toute la dynamique d'un peuple qui veut une Révolution pour en finir avec des appareils politiques vermoulus donnant le vent au Front National et à la pensée néo-libérale la plus dure, la plus définitive pour notre monde.

Je vous laisse avec les deux lettres. Celles du philosophe, vous la trouverez ici:

http://www.liberation.fr/debats/2017/04/11/hamon-doit-ced...

Celle de Benoît Hamon vous la trouverez en millions d'exemplaires un peu partout.

Il n'est plus temps de céder aux sirènes malsaines d'un monde qui s'écroule. Il est venu le temps de Résistance et des jours heureux pour un peuple qui n'en peut plus d'être malheureux et en danger de mort.

Nous ne sommes pas dans un James Bond mais notre réalité vraie est d'autant plus tragique et romantique.

 

Les commentaires sont fermés.