13/04/2017

Sean Spicer 13 puissance 3 d'agent orange

Assad a fait pire qu'Hitler mais moins pire que l'Amérique de Kennedy (le bon président...) et son agent orange.

C'est une fake news mais pas si fake que ça en comparaison des horreurs dites par Sean Spicer, le porte-parole de Donald Trump.

Sean Spicer a un trou de mémoire. C'est sans doute vrai, Assad a commis des attentats chimiques contre son propre peuple, comme son père. Mais Hitler a commis un génocide de masse contre une partie de son propre peuple, juifs, tziganes, handicapés, artistes, résistants et résistantes à son régime fasciste... A moins de rayer de la carte et au bulldozer une partie de ce peuple allemand qui devient alors inexistant aux yeux de Monsieur Spicer.

C'est bizarre ce billet que j'ai écrit récemment qui rentre en percussion avec les paroles de Spicer. Il parle indirectement de l'Amérique d'aujourd'hui, un peu de cette absence à une partie du peuple, qu'on oublie, qu'on abandonne, et qui passe dans les statistiques par pertes et profits. N'allons tout de même pas si loin dans la comparaison. Hitler a produit la mort de façon industrielle et concertée. Mais l'Amérique a lâché deux bombes atomiques sur deux villes japonaises, entre autres crimes contre l'Humanité... C'était pour la bonne cause... Mettre à genoux l'empereur du Japon qui a finalement capitulé devant l'horreur produite et permis la paix du plus fort par la Terreur...

Et puis l'Amérique, plus tard, grâce à la firme Monsanto déjà, a trouvé la bonne idée de répandre un pesticide (pesticide cela signifie bien tuer les insectes nuisibles ou dites-moi si le dico donne un autre sens à ce mot) sur les forêts et les cultures vietnamiennes non pas pour donner du riz en plus grande quantité et protéger les cultures des populations indochinoises mais pour tuer les forêts et les zones agricoles en se doutant bien, au passage, qu'une dose 13 puissance 3 plus forte à la dose communément admise dans l'agriculture américaine de l'époque devait faire un peu plus de dégâts que de tuer des insectes nuisibles et toucher gravement dans leur santé les populations humaines.

Vous connaissez tous la suite. Des cancers, des maladies de la peau et de la respiration, des déformations et des handicaps pour des dizaines de milliers d'enfants vietnamiens et cambodgiens, peut-être davantage car comment savoir quand quelqu'un meurt d'un cancer ou naît avec une malformation si cela est du directement à un empoisonnement à l'agent orange enraciné dans les terres ou à autre chose.

Mais c'est vrai, Monsieur Spicer, l'administration Kennedy n'arrosait pas son propre peuple de pesticides à dose mortelle. Elle arrosait des gens de peu, des gens de rien, et communistes en plus, les Niaks du Vietcong.

PS de dernière minute, pas du journal Minute: Jean-Marie Le Pen et Patrick Buisson sont les agents orange et les poissons pilotes du FN et des Républicains de Sarkozy. Ils arrosent de compliments Jean-Luc Mélenchon pour le défolier et le faire perdre avec toute la France insoumise. Attention. DANGER! Ne pas accepter la flatterie de ces deux personnages dont on connaît très bien le fond idéologique.

Sur ce, écoutons encore une fois cette très belle chanson de Laam. La France insoumise attend son heure avec patience et détermination.

 

 

Les commentaires sont fermés.