27/04/2017

Les très grosses ficelles des anti-Mélenchon

Commençons par leur chère équation à zéro inconnue:

 

Mélenchon = Le Pen = fascisme + populisme.

 

Alors tu vois le topo. Je fais de la science, maintenant. Pour créer de l'énergie qui nous donne le confort de vivre un peu mieux que dans une caverne, l'homme a su créer toutes sortes de choses. Et maintenant, je te le l'écris noir sur blanc. Du moment que cela produit de l'énergie, le résultat est forcément le même. On a de l'électricité dans la prise, comme dirait mon fils, parce que le réseau nous livre le courant. Et peu importe de quelle nature est sa fabrication, électricité = électricité.

Tu remplaces nos deux ballots présidentiels (pardon Méluche de te traiter de ballot, c'est juste pour la démonstration) par deux énergies et cela donne, je te le donne en mille:

énergie solaire = énergie nucléaire.

Equation véridique et prouvable puisque le soleil c'est des explosions nucléaires à répétition. Sauf que dans le débat d'idée qui agite homo sapiens sur la planète Terre, l'énergie solaire n'a rien à voir avec les dangers de l'énergie nucléaire pour les êtres vivants. On s'est compris. 

Le fascisme n'est pas l'égal de l'anti-fascisme. Il n'y a pas de passerelles entre les deux sauf à dire qu'il y avait des passerelles entre De Gaulle et Hitler. Il n'y a de passerelles avec une France libre qu'avec des gens conscients de leurs responsabilités sociales et humaines. On peut dire qu'il y a des passerelles entre le Front Républicain et la France insoumise mais que ces passerelles ne fonctionnent plus à cause de la mainmise de la finance sur la politique. Macron propose une continuation de la mainmise de l'économie sur la politique. Mélenchon proposait de remettre la politique en priorité, soit les boeufs de la République avant la charrette économique qui, si elle est mise avant les boeufs conduira, à terme, le monde à l'échafaud à cause d'un cercle vicieux de plus en plus indestructible, mais destructeur d'humanité, qui empêche le cercle vertueux de la démocratie de fonctionner correctement. Si le poumon de la démocratie meurt à cause du cancer de la finance, il ne sert à rien d'avoir du coeur à l'ouvrage et de croire que la démocratie va se remettre à fonctionner grâce à une belle gueule néolibérale. C'est de la pure foutaise. Voilà pourquoi Macron c'est du foutage de gueule.

Quant à la Marine et sa Marion de nièce, ça ne sert à rien de faire du pied à un insoumis. Il ne vous attend pas. Il ne vous regarde même pas même si vos visages sont attractifs. Il reste simplement humain face à vous et votre idéologie. Mais de passerelle, que nenni. On ne va pas se mettre à faire le grand écart ensemble et s'envoyer en l'air dans l'union de nos idées si foncièrement opposées, si définitivement opposées quant à la finalité de notre civilisation.

Il n'y aura pas de vote insoumis pour le Front National. Que l'insoumis ou l'insoumise qui s'y risque se verra non pas montré du doigt mais condamné d'office dans sa conscience et son intime conviction d'avoir été jusqu'à ce jour et ce vote débile de second tour pour le FN un insoumis ou une insoumise. 

 

Les commentaires sont fermés.