01/05/2017

Ils sont en plomb? Et alors? Ils feront de ce plomb de l'or républicain

Les insoumis et insoumises ne sont en aucun cas responsables de la présence de Marine Le Pen au second tour.

Ils et elles ont tout fait pour bâtir un projet sérieux, futuriste, humaniste, rassembleur, égalitaire, plein de bon sens, d'écologie et d'agriculture comme de pisciculture bio. Ils et elles méritaient amplement leur présence au second tour.

Je ne suis pas d'accord avec Médiapart et Edwy Plenel. Rappelons qu'il ne suffit pas d'avoir absolument raison contre le fascisme pour s'allier au diable d'en face (style néolibéral Macron). Le diable, c'est toujours le diable quelque soit son angle de séduction. Si le diable veut la destruction de la République et de la démocratie (les multinationales proposent-elles la démocratie?), il donne aussi sa part aux soumis du système qui s'enrichissent en ne se préoccupant guère des dégâts qu'ils et qu'elles occasionne à la République, au lien commun qui nous unit dans un projet solidaire.

Comme on fait son lit, on se couche. Mais celles et ceux qui dorment dans des lits de marbre et des demeures somptueuses font-ils encore leur lit, Monsieur Plenel? Savent-il, savent-elles dormir à la belle étoile sur une paillasse en soutien des clochards, des migrants, des abandonnés du système? Certainement pas. Et quand un homme et une femme dégringole est-il, est-elle le seul, la seule responsable de son malheur? Médiapart semble l'affirmer. Et c'est très grave d'oser faire ce pas en expliquant que les mêmes façons de faire son lit provoquent les chutes et les abandons. Salauds de pauvres!

Alors comme cela, en bon néolibéral - c'est le comble de Médiapart atteint ce jour de 1er Mai 2017! - qui place désormais la responsabilité individuelle de la personne sur un piédestal, nous sommes tous autant que nous sommes responsables de notre malheur parce que la façon de faire notre lit nous a jeté à la rue, exclu de la vie active, rendu de plus en plus pauvre et marginal!?. C'est fou de prendre cette expression mille fois rabâchée par les néolibéraux et même les fascistes pour leur donner raison et bonne conscience...La prostituée se prostitue parce qu'elle n'a pas appris à faire son lit quand elle était enfant et que ses parents ne l'ont ni éduquée ni donnée une bonne instruction?!! Quelle injure au monde ouvrier, au monde de Zola, aux filles du Sud et de l'Est qui débarquent chez nous et, tout naturellement, prennent leur place dans les bordels parce qu'elles ne savent pas faire leur lit mais tente de trouver de l'oseille pour nourrir leur famille restée au pays!

Non, Monsieur Plenel, désolé. La façon de faire son lit, et donc de tenir sa place dans la société, dépend de mille facteurs qui nous construisent, ou nous détruisent, et des accidents ou des réussites de parcours. En bon trotskiste, vous devriez quand même, vous le premier, le savoir. Et j'imagine que Jean-Luc Mélenchon ne fait pas trop mal son lit puisqu'il a compris l'urgence d'une révolution et d'une 6ème République et que tant de femmes et d'hommes ont suivi le mouvement ou y travaillent toujours activement pour gagner les législatives. Si un insoumis ou une insoumise vote blanc ou s'abstient au second tour de la présidentielle, c'est qu'il fait mal son lit?! Qu'il ou qu'elle retombe toujours dans les mêmes pièges et les mêmes erreurs!?

Mais n'est-ce pas depuis 30 ans que nous tous tant que nous sommes nous avons donné quasi tous les pouvoirs à des politiques néolibérales auxquelles la plupart d'entre nous ont adhérer en pensant que la mort des idéologies donneraient naissances au quasi paradis sur Terre, à la prospérité, à la fin des inégalités, à un monde respectueux de tous, à une nature qui serait elle aussi respectée dans son exploitation, à la fin des guerres et au triomphe de la paix?!!! Quelle utopie n'avons-nous pas suivi!

Mais qui est donc toujours tombé toujours dans les mêmes travers et qui a mal fait le lit de nos démocraties? Mais qui a fait le lit du fascisme? Les insoumis et insoumises qui s'apprêtent à voter blanc ou nul (en écrivant quelque chose d'insoumis sur leur bulletin de vote qui leur appartient entièrement) ou même qui s'abstiendront le 7 mai? Ce seront eux et elles les (ir)responsables si, chose très improbable, Le Pen devient présidente par le refus de voter Macron?

Pour ma part, je fais très mal mon lit et je couche avec mon ordi (c'est ma partenaire de vie depuis des années et mon assignation à domicile par ce monde médiatique qui se tait et ne se prononce jamais sur mes oeuvres). Mais il y a le lit du domicile et le lit d'amour qu'un poète tente de créer sur la Toile. Ce n'est pas la même chose. Si le lit du domicile dégage l'odeur d'abandon d'une personne par la société, le lit d'un poète peut fabriquer du plomb abandonné dans le lit d'une rivière durant les années 1920 et le transformer en or républicain sur la Toile.

Cela signifie que le poète ne meurt pas de sa pauvreté et de son abandon s'en avoir donné au monde tout ce qu'il portait dans son coeur.

Chacun et chacune pensera ce qu'il veut, ce qu'elle veut de la littérature d'un poète qui se couche comme il fait son lit (et je vous affirme que si ma petite amie avait la bonne idée de me faire la grâce un jour de vivre avec son poète, je saurais aussi refaire mon lit conjugal tout autrement).

20170422_134201.JPG

Couple d'insoumis en plomb argentifère vers 1920

abandonné dans le lit d'une rivière durant 100 ans

et ayant subi mille intempéries

avant qu'un poète passe par là...

https://www.mediapart.fr/journal/france/010517/dire-non-a...

 

Les commentaires sont fermés.