06/05/2017

La soumission aux positions sociales, notre grand malheur

"Pour faire de grandes choses, il ne faut pas être un si grand génie; il ne faut pas être au-dessus des hommes, il faut être avec eux."

Montesquieu

Avant le vote de demain, j'aimerais vous dire à vous tous, vous toutes qui lisez ces lignes, que la haine ne sera jamais un remède contre le FN ou contre la politique de Macron et des néolibéraux. Nous ne céderons pas à leurs méthodes ultra-violentes, l'une, Marine Le Pen, par son désir de créer l'élite blanche purifiée des "miasmes culturelles" des artistes qui s'affranchissent du "peuple aryen" et font preuve de créativité pour une nouvelle façon de vivre ensemble avec toutes les origines, toutes les couleurs, toutes les cultures; du bientôt demi-million de militants et militantes insoumis ainsi qu'avec celles et ceux qui adhèrent à la révolution, le mouvement ne s'arrêtera plus et ce n'est pas un révolutionnaire qui, à cause de la maladie ou de la mort, ne pourra plus contribuer au mouvement révolutionnaire lancé, stoppera net l'avancée irrésistible des femmes et des hommes qui ont compris. Même le décès malheureux d'un ou d'une leader, même le départ de Jean-Luc Mélenchon un jour ou l'autre, n'empêchera pas cette force admirable qui s'est mise à cheminer vers un nouveau monde, disciplinée, inventive, libre, créant, comme dans un orchestre de jazz, des improvisations sublimes qui donnent encore plus de motivation et d'espérance à nous tous.

Jeunes filles et jeunes gens de la France insoumise; femmes et homme mûrs qui ont fait, ou presque fait alors enfants devant leur télé, Mai 68 avec des idéaux élevés qui allaient bien au-delà de cette lamentable chevauchée sidérante d'un demi-siècle dopé à mort par la consommation effrénée des biens matériels, du sexe, des drogues, et mêmes des religions new age ; nous tous qui sommes prêts et prêtes à affronter les difficultés et à gravir pas à pas les pentes de cette révolution non-violente insoumise, soyez heureux en ce jour. Malgré le cinéma que les médias nous fabriqueront demain sur l'esplanade du Louvre (au fait, la pyramide lui va comme un gant à notre ami l'Emmanuel du nirvana des milliardaires), nous allons continuer notre cinéma à nous, notre art de proposer une oeuvre collective qui appartiendra à l'Histoire des grandes Révolutions humaines.

Les législatives approchent. Unissez-vous et ne vous séparez pas pour vous soumettre au positionnement social qui vous permettrait peut-être de vivre mieux avec plus d'argent si vous y cédiez malheureusement. Qu'est ce que vivre mieux avec plus d'argent si nous abandonnons nos idéaux d'origine qui font le lit sensuel de notre révolution humaine? Mieux vaut mourir dans une dèche relative que de se soumettre à un ordre de marche financier, militaire, violent, assassin.

Restez toutes et tous sur la route, insoumises, insoumis. On the road again, même sans drogue, même sans sexe par moment, même seul au combat, les autres insoumises et insoumis ne vous laisseront pas tomber parce que notre combat est celui des femmes et des hommes qui se battent tel(les)s des solitaires insoumis solaires sachant où, comment, pourquoi ils et elles vont au combat avec une énergie positive de tous les instants.

Ne regarde jamais dans le porte-monnaie du voisin pour voir s'il est plus riche que toi. On s'en fout royalement. Regarde ta propre richesse, ta propre beauté dont tu es capable de projeter sur le visages en face de toi et lis toi-même cette force spirituelle et morale dans le regard de celui et celle qui se battra avec toi au quotidien pour les mêmes idéaux.

Nous allons changer le monde. C'est une promesse durable que nous nous faisons tous.

Demain sera plus beau qu'aujourd'hui si nous ne nous risquons pas sur le chemin de la haine et que nous restons amoureux de la vie et et des gens malgré tous les obstacles qu'ils et elles ont décidé de poser sur notre chemin.Ne cède ni à l'argent trop facile ni aux sirène d'un succès immédiat truqué et dopé par le taux d'audience. Tous les deux te perdront pour la Révolution.

 http://melenchon.fr/2017/05/05/deux-jours-de-regler-compt...

 

 

 

Les commentaires sont fermés.