16/05/2017

Macron veut-il imposer le modèle suisse à la France?

Emmanuel, t'as rien compris à ton pays si tu crois que la Suisse peut s'imposer à la France.

Le havre de paix que tu leur proposes, c'est un havre de guerre larvée et ça me navre. Tu prends la Vème République pour une conne fédérale à sept ministres qui gouvernent ensemble un pays en harmonie. Et ça, c'est un truc de rêveur nourri au biberon du marketing américain et qui veut marginaliser les "néo-Bolcheviks" ou plutôt les Melenchonviks en pleine révolution. Cela ne marchera pas. Les moeurs politiques françaises ne ressemblent en rien aux moeurs suisses. La Suisse qui mange dans le même caquelon à fondue après s'être étripée sur les plateaux de télévision, t'oublie fissa pour la France. Le chaudron des Helvètes et la Soupe au lait de Kappel, la neutralité, et tout le folklore qui fait le charme de la Suisse n'a pas été inventée durant la révolution française. Le chaudron de l'Hexagone fait plutôt penser à des têtes de veau vinaigrette offertes au public venu savourer la défaite des nobles et des grands bourgeois...

Ta révolution tranquille et douillette, tu ne l'auras pas. Parce que si la France insoumise ne veut plus rien comprendre à ton monde tout simplement parce qu'elle a trop bien compris où ce monde de la finance la mène, ce n'est pas pour se retrouver tous ensemble au resto du coeur de Coluche. Tu le sais très bien, Coluche était haï en politique par les bourgeois de la politique mais aussi aimé d'eux parce qu'il les faisait bien rire. La France d'en haut ne fréquente pas la France d'en bas et vice versa. C'est comme cela la réalité française. Pas autrement. Et le Français n'a pas du tout le tempérament du Suisse qui baisse la tête une fois qu'il se retrouve en échec économique, familial, social, et qui prend tout sur lui de sa défaite par soucis de paix confédérale éternelle. Le sado-masochisme a ses limites en France. La responsabilité individuelle ne va pas si loin dans ton pays qui juge d'abord la victoire ou la défaite des gens sur la responsabilité collective du pays avec ce désastre actuelle des institutions et la casse sociale alors que l'économie se porte elle comme un charme avec ses millionnaires qui n'ont jamais été aussi nombreux et de plus en plus riches. 

Je te le dis, tu n'arriveras pas à marginaliser la France insoumise. Et tu risques d'avoir bien des déboires en voulant réunir dans "la famille" les Socialistes, les Républicains, et En Marche pour une majorité de coalition présidentielle à l'Assemblée nationale afin de faire barrage aux Insoumis qui auront peut-être obtenu le plus de sièges.

Le Royaume des insoumis et des insoumises n'appartient pas à ton monde de riches, il appartient à celui qui vient où les richesses du coeur et de l'esprit prendront le pas sur les richesses matérielles comme valeurs objectives et futuristes de l'être humain. Et ce jour-là, la France fera mieux que la Suisse en matière de démocratie et d'horizontalité du pouvoir parce que les pauvres ne resteront alors pas condamnés à leur pauvreté à vie alors qu'ils font mille efforts pour montrer qu'ils méritent peut-être encore une place au sein d'une société qui a fini par les ignorer...royalement.

Emmanuel, prépare-toi à la révolution. Pas à la paix. Pas encore.

Les commentaires sont fermés.