17/05/2017

Nicolas Hulot hululera-t-il bientôt?

Il y a une nomination un peu saugrenue dans le nouveau gouvernement Macron: c'est celle de Nicolas Hulot au Ministère de la Transition énergétique et solaire, pardon solidaire.

Petit un, nous sommes désormais dans la Transition énergétique sans y être. Areva veillera à ce que l'énergie atomique soit bien représentée pour faire durer les futures poubelles nucléaires qui seront très nombreuses en France. Avec Edouard Philippe comme Premier Ministre, ex d'Areva (ce n'est pas une bombe atomique mais les mecs actifs dans les directions d'entreprises font souvent oeuvre de sentimentalisme et de retour d'ascenseur avec leur baronnerie passée) on est déjà sûr qu'Hulot risque bien d'hululer assez rapidement si les budgets filent à la vitesse de l'atome du côté de la recherche nucléaire plutôt que du côté des énergies renouvelables dont il attend pour elles des budgets conséquents de l'Etat.

Petit deux, il fait donc partie d'un gouvernement qui va axer ses priorités sur le libre-échangisme toujours en cours, monde dans lequel les marchandises circulent souvent avec une aberration totale d'un pays à l'autre, d'un continent à l'autre gaspillant ainsi les matières premières et polluant l'air sans discontinuer. Oui. Je sais, cela donne du travail au monde entier. Mais pourquoi tant de misère et de gens sans travail alors?

Ce monde-là n'est pas, à priori, le monde de Nicolas Hulot qui se dit avoir une fibre écologique maximale.

Laissons donc travailler ce gouvernement possiblement éphémère puisque, dans un mois, il y aura peut-être, déjà, un nouveau gouvernement avec un premier ministre de la France insoumise ou des Républicains. Ce serait alors une belle gabegie. Mais c'est la France dans toute sa splendeur et son incertitude actuelle.

Je termine par cette magnifique phrase de Jean Rogissart tirée de Passante d'Octobre et dénichée sur Wikipédia. Je la dédicace au Premier Ministre de la Transition énergétique et solidaire:

"Et tu auras beau houpper, hurler à l’aide, hululer comme une hulotte, la fagne est une solitude, un désert funeste à qui la nargue ; personne ne t’entendra."

Nicolas Hulot est prévenu. Il y aura du tiraillement entre lui et Edouard Philippe.

20170517_091513.JPG

Potin au masque (Marseille? Sa Grèce antique? Son théâtre?)

aussi rare que la chance de gagner le gros lot dans la vie.

20170517_091659.JPG

Et son revers le taureau (demande à un numismate professionnel si c'est vraiment ça).

 

La Gaule est généreuse avec l'homme qui défend les Lumières.

 

 

Les commentaires sont fermés.