22/05/2017

Tout va continuer, yé yé yé!

Riyad.

Les pétrodollars se portent à merveille.

Yé yé yé!

 

Donald:

"Tes prochains contrats avec l'Amérique,

combien de milliards?"

Le Roi d'Arabie:

"Cela dépend jusqu'où tu soutiendras mon régime.

T'as pas des fois une petite Légion d'honneur

pour moi lors de la prochaine livraison d'armes?"

Donald:

"Non. Mais j'ai mieux que ça.

Je vais annoncer une fake new planétaire

et dire que la source unique du terrorisme

c'est l'Iran et que toi tu es un gentil agneau."

Le Roi d'Arabie:

"Ils savent pourtant que ma charabia

lapide les femmes adultères,

offre des coups de fouet à un blogueur

jusqu'à ce que mort s'ensuive,

interdit aux femmes d'être 

responsables d'elles-mêmes.

Et que j'ai envoyé mes djihadistes

en Syrie?"

Donald:

" Of course!

Mais tout le monde s'en fout.

Moi, je prends bien les femmes par la chatte,

je les coince contre un mur,

et ils m'ont élu sans problème.

Alors tu vois, ta charabia

c'est du pipi de chat.

OK boy. Au fait t'as combien de milliards pour moi?"

Le Roi d'Arabie:

"Aucune idée. J'en distribue

beaucoup pour le terrorisme

et la propagation de la charabia

mais mes ventes de pétrole

chez toi couvrent largement les frais."

Donald:

"Ah bon? Moi, le business ça marche mieux que jamais.

Le pouvoir politique a dopé mes affaires,

ça donne vraiment des ailes de prendre la Maison-Blanche.

Et je fais ce que je veux pour satisfaire ma famille.

Je pense que l'Amérique sera entièrement à moi

d'ici à 4 ans."

Le Roi d'Arabie:

"C'est bien Donald. Je vois que tu as pris l'option

d'un Royaume Trump d'Amérique.

Tu fais quand ta propre charabia?

Donald:

"Il faut que je trouve mes théologogues.

Après, ça pourra marcher aussi bien que chez toi.

Mille coups pour la femme qui ne se soumettra pas

à mon verset 1:

"Tu prendras la femme par la chatte comme je te l'ai annoncé"

Mille coups pour le blogueur qui ne se soumettra pas

à mon verset 2:

"Quiconque s'opposera à ma charabia

sera exposé sur la place publique à mille coups de fouet."

Le Roi d'Arabie:

"Ah je vois que tu apprécies nos méthodes."

Donald:

"Je vois que ça t'a permis de rester roi durant mille ans."

Les commentaires sont fermés.