04/06/2017

4 avril 2016, un peu gazé mais pas trop quand même

Voilà Patrick Mennucci qui fait son cirque avec son gaz à lui.

Il n'accepte pas que Jean-Luc Mélenchon utilise le mot de "gazage" pour parler des personnes qui ont subi en 2015-2016 les jets copieux de gaz lacrymogènes Il prétend que l'homme fait insulte à la mémoire de la Shoah.

Quand on n'a si peu d'arguments pour remporter la victoire et qu'on s'en prend aux gens qui ont du subir la toxicité des gaz lacrymo sans jamais pourtant porter plainte contre l'Etat français, on comprend que Mélenchon encourage Cazeneuve à porter plainte contre lui pour faire le procès de l'ex gouvernement socialiste. 

Dégaze Mennucci! Je ne suis pas de Marseille mais j'imagine que dans certains quartiers de la Ville, les gens qui vivent dans l'extrême précarité ne diraient pas autrement.

Souvenir artistique de la Place de la République le 4 avril 2016. Où sont passés les corps de ces marcheurs et marcheuses insoumis(es) durant les Nuits Debout?  

20160404_224641111.jpg

 

Les commentaires sont fermés.