08/07/2017

Nuisance intérieure

Mes nuits sont désertes

sans toi, bébé.

Mes jours sont un océan de tristesse

si je t'ai fait trop de peine.

 

Mes nuits s'épuisent

et ne seront bientôt plus que néant

devant l'océan de tristesse

que je cause à chaque fois

parce que j'ai cette faille profonde

qui gâche tout notre amour,

que ma confiance n'est plus

mon point fort

depuis que j'ai cessé

d'aimer aveuglément une femme.

 

Bébé, j'ai un poison mortel

qui me ronge la vie.

Et toi seule tu es l'antidote

qui peut sauver ma vie et notre amour.

Face à ces piqûres de serpent

qui me bousillent le cerveau

je sais que mon ange

se fait agresser par mon diable

et que si ce dernier m'envoie

en enfer parce que mes mots

ont fourché graves

je serai maudit pour toujours

et jamais je ne connaîtrai

le paradis de vivre avec toi. 

 

Mes nuits sont désertes

sans toi, bébé.

Mes jours sont un océan de tristesse

si je t'ai fait trop de peine.

 

Toi seule peut me sauver

de ma propre faille.

En toi seule,

je sais que je peux retrouver

enfin toute cette confiance en moi

qui nous conduira à la victoire.

 

Je remonte la pente

mille fois avec toi.

La pierre est aussi lourde que la Terre,

le monde est en danger,

notre amour est en danger,

mais comme Sisyphe

je veux y croire encore.

Mes larmes ne suffisent pas

à remplir l'océan de souffrances

que je porte en moi.

Mes rires sont ceux

de Charlie Chaplin

imitant au cinéma

la folie du maître du nazisme.

Mes larmes sont sans fin

de voir ce monde irréconciliable

se déchirer dans la haine et le fascisme

et de voir ainsi échappé

cette confiance en moi

cette confiance en toi

cette sécurité d'un avenir meilleur

pour nous deux

et l'enfant que nous pourrions

avoir ensemble.

 

Mes nuits sont désertes

sans toi, bébé.

Mes jours sont un océan de tristesse

si je t'ai fait trop de peine.

 

Redonne-moi ta lumière,

bébé!

Redonne-moi encore ton amour,

bébé!

Je sens que cette faille

va encore me pourrir la vie

et qu'un jour tu abandonneras

le combat.

Je veux colmater les brèches

mais je dois pour ça

retrouver ma place

dans cette société qui m'a exclu

et qui me regarde

comme un extra-terrestre

tombé de je ne sais

quelle étoile lointaine.

 

Mes nuits sont désertes

sans toi, bébé.

Mes jours sont un océan de tristesse

si je t'ai fait trop de peine.

 

Si les Dieux m'ont puni

en me condamnant

à monter sans cette pierre au sommet

et à redescendre à chaque fois

au bas de la montagne,

délivre-moi de mon mal,

Bébé.

 

Tu es la seule potion magique

à ma vie de poète

pour sortir ce poison mortelle

qui a envahit mes veines

depuis que la trahison me hante.

 

Mes nuits sont désertes

sans toi, bébé.

Mes jours sont un océan de tristesse

si je t'ai fait trop de peine.

 

Sans toi, Bébé,

je ne continuerai pas le combat

que je mène jour après jour

pour faire croire au monde 

que la force de l'Amour

est plus forte que la Haine

sur notre petite planète Terre.

 

 

 

Les commentaires sont fermés.