17/07/2017

Pourquoi Roger Federer?

2004.

Treize ans ont passé.

Le jour où tu gagnais

ton premier Wimbledon

et devenais Numéro 1 mondial

je commençais ma trop longue

traversée du désert

comme cet homme

que l'on condamne

à partir mourir au Sahara

pour avoir suscité le rejet.

 

Treize ans plus tard,

tu es le plus grand tennisman

de tous les temps

et mon écriture ne peut oublier

les victoires promises,

les succès prodigieux,

les records effarants,

l'amour vertigineux

que tu as su conquérir

sur la planète Terre.

 

Je devrais te dire Vous,

Monsieur Roger Federer.

Je devrais te dire Vous

mais tu es mon ami intime

depuis si longtemps.

 

Je ne t'ai pas suivi partout;

je n'avais pas le temps ni l'argent;

je n'ai même jamais vu

un de tes matchs en live

sur les gradins.

 

Je devrais te dire Vous, Roger,

mais je sais que sans toi

je n'aurais pas su

comment irriguer ma vie

pour améliorer mon propre art.

 

Vous avez tout réussi.

D'abord une épouse remarquable,

et Mirka est sans doute

celle qui a su faire de Roger

le roi de tous les temps.

Vous formez un couple et une famille

comme il en existe presque plus.

Ensuite cette science des êtres humains,

cette façon de ne jamais blesser

et de vanter sans cesse

le jeu des adversaires,

ce fair-play permanent,

cette façon aérienne

de remercier le monde entier,

votre épouse,

vos parents,

votre équipe,

le public,

votre pays natal de coeur,

vos téléspectateurs,

et maintenant et surtout

vos adorables enfants

qui vous poussent de leurs rires

et de leurs propres inventions

à des hauteurs stratosphériques

du tennis mondial.

 

Oui, Roger,

le vent du Sahaha

souffle toujours sur ma vie

14 ans après ma défaite d'homme.

Oui, Roger,

il y a les champions qui réussissent tout

et les hommes qui ne font

que traverser le monde

en plein désert

pour réussir leur oeuvre

à défaut d'avoir réussi leur vie.

 

Le monde a besoin de Roger

et moi j'ai besoin de vous

pour garder Sara

tout près de mon coeur.

En vous regardant,

J'apprends la patience d'une vie.

J'apprends l'acceptation d'une vie.

J'apprends l'amour d'une vie.

J'apprends mes ultimes mots.

J'apprends ma sortie du désert.

 

Mais si encore une fois

le Sahara me reprend tout

et que Sara me quitte,

alors même Vous Monsieur Federer

vous ne pourrez plus rien pour moi

avec votre génie de la raquette

et votre science humaine.

Mon inspiration sera morte

à jamais

et j'irai finir au désert

ma disparition définitive.

 

Merci Monsieur Roger Federer

d'avoir existé et d'avoir fait vibrer

mon âme à vos exploits fabuleux.

L'avenir appartient vraiment aux audacieux

et vous avez été le plus audacieux

des conservateurs en ce monde.

 

La révolution Federer c'est ça:

Un roc de stabilité

sur une mer d'inventions permanentes.

 

A votre 9ème symphonie

sur le court central de Wimbledon,

Monsieur Roger Federer.

 

Le monde a besoin de vous

pour croire encore

à la victoire de l'Amour.

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.