06/08/2017

Studio 11

 

Mes doigts paralytiques

ne peuvent vous peindre

avec un pinceau,

chère Lady Sunday.

Alors mon ordinateur

joue un peu l'artiste pour le peintre

qui n'a pas reçu le don à sa naissance

dans l'attente de nos instants trempés

sur la toile par nos caresses passionnées.

2017-08-06 10.24.12.png

Je crée des pixels

sur la Toile de l'Univers,

des pixels d'elle

qui me tue de son regard,

des pixels d'elle

qui se diffusent partout

sur la toile de mon corps,

des pixels qui deviennent réels

à chaque fois que toi et moi

on se retrouve

dans ton studio 11

au centre de ton petit coin charmant

qui invite les hommes

à voler en apesanteur

sur ta lune

pour un petit moment gourmand.

2017-08-06 10.24.122.png

Si tu crois que Studio 11

est une mission impossible

vouée à l'échec

et au retour catastrophe

sur la Terre

tu t'es trompée grave de fusée.

Parce que la nôtre

nous envoie à jamais dans les galaxies

à la recherche de l'Amour parfait;

parce que la nôtre

n'est pas de ce baratin

de bas étage bâclé en 10 minutes,

des coïts de basse-cour

où les poules se font prendre

par les renards

et les vaches sautées

par des taureaux en chaleur

ni vus ni connus

les artistes repartent la queue

entre les jambes

après leur partie de jambes en l'air.

Et basta.

image1 (6)666.jpg

Ton regard qui tue

ne peut pas être offert aux assassins.

Ton regard qui fait des étincelles

ne peut pas être réservé

aux tueurs d'étoiles.

Ton regard appartient à l'Amour,

à celui dessiné dans le Ciel,

à celui qui a inventé l'Amour

avec tes courbes de rêve,

à celui qui dessine

des pixels sur la Toile

pour réinventer la magie

des sentiments

au milieu des bordels.

image1 (6)6666666666666666.jpg

Si il y a une base de contrôle

quelque part du côté de Houston,

ou ailleurs plus près de chez nous,

qui décide un jour

de raconter notre histoire

aux peuples de la Terre,

ces gens tireurs de ficelles

qui décident des goûts et des couleurs

d'autres gens tellement obsédés

par les relais médiatiques

avant de déclarer

leur flamme ou leur détestation

des artistes qui ont atteint la cote

de respectabilité et de visibilité,

j'espère alors que ce sera avant notre mort,

j'espère que ce sera avant la fin

de notre histoire d'amour,

j'espère surtout que sur la Terre,

il y aura une place pour toi et moi

et non de la haine, du rejet,

de la violence, et de la vulgarité.

image1 (6)666666666666666.jpg

Je crée des pixels

sur la Toile,

des pixels d'elle

qui me tue du regard,

des pixels d'elle

qui se diffusent partout

sur la toile de mon corps,

des pixels qui deviennent réels

à chaque fois que toi et moi

on se retrouve

dans ton studio 11

au centre de ton petit coin charmant

qui invite les hommes

à voler en apesanteur

sur ta lune

pour un petit moment gourmand.

image1 (6)66.jpg

Ton regard me tue

mais il me donne la vie.

Ton regard me tue

mais il me donne l'énergie

d'inventer notre histoire

et d'en faire un conte universel.

2017-08-06 10.24.1222.png

Ton regard me tue

mais si ton regard me quitte

c'est la mort qui m'attend.

Alors tu sais que ton artiste

existe en réalité

pour nous faire exister

aux yeux du monde

et tant pis

si nous sommes incompris

par les assassins

et les visiteurs de basse-cours.

2017-08-06 10.24.12222.png

 

20170705_15194222222222222222.jpg

 

 

Les commentaires sont fermés.