22/08/2017

Ni la Catalogne ni l'Andalousie

Accueillir nos soeurs et nos frères,

leur offrir notre sourire et notre aide

mais ne point céder.

Nous ne céderons pas

sur nos principes démocratiques,

sur nos libertés,

sur nos guerres gagnées

contre l'obscurantisme religieux,

contre les maîtres et le prélat,

les imams et les curés,

ceux qui ont voulu dominer

les esprits et les coeurs,

soumettre les femmes

aux lois de l'homme

les menaçant de l'enfer

et des pires turpitudes

si elles ne se soumettaient pas.

 

Nous avons gagné

la liberté de conscience

de haute lutte.

Comment, au nom de quelle lâcheté,

nos hautes sphères économiques,

nos hautes sphères politiques,

se taisent et sont complices

des pires gourous de la Terre?

 

Nous avons gagné,

et les femmes ont gagné avec nous,

de s'aimer librement,

sans contrainte,

sans esclavagisme,

sans la domination de l'homme

et sans la dégradation de la femme.

 

Nous avons gagné,

et même vivre en islam

ne signifie plus se soumettre

à un passé révolu.

Nous avons nos poètes soufis

et nos derviches tourneurs,

nos danseurs et danseuses

de tango,

nous sommes du même monde

d'expression érotique et poétique.

Nous sommes sur la même longueur d'onde,

nous voyageons et faisons de l'amour

notre divinité unique,

chassant la haine, la peur,

la soumission, la domination,

la violence et les violents.

 

Ni la Catalogne

ni l'Andalousie

ne seront réduits en charogne

de l'islamisme rétrograde.

Ni l'Andalousie

ni la Catalogne

ne seront la proie des impies,

de ces gens

qui font de l'amour divin

une condition et une contrainte,

une prison et un carcan,

un lieu de débauche

sado-masochiste

où le puissant écrase le faible,

où l'homme épuise la femme

de ses principes rigides et machistes,

où la religion déviante donne le pouvoir

aux criminels et aux pervers,

aux obscurantistes et aux manipulateurs

qui éteignent toutes les lumières de l'amour

et font monter la haine

partout sur la Terre.

 

Ni la Catalogne,

ni l'Andalousie,

ne seront réduites

en charogne de l'islamisme.

 

Non!

Ni l'Andalousie,

ni la Catalogne

ne seront soumises

à l'ordre des criminels,

à la mafia religieuse,

à la culture de la haine

et au mépris de la liberté.

 

Les porteurs de Ténèbres,

les tueurs d'humanité,

les violeurs sanguinaires,

ne passeront jamais

sur le ventre des poètes.

 

 

La Fille de l'invincible amour

Migrant de l'amour,

toi qui passait de fille en fille

pour le meilleur comme pour le pire;

toi qui voyageait partout,

de Tokyo à Moscou,

de Pataya à Rio,

de Ouagadougou à Paris,

de Rome à Oslo,

de Lisbonne à Budapest,

toi qui faisait passer ta carte sentimentale

sur tous les points du Globe

en semant tes semences

dans le vent amoureux

des filles d'un jour

te voilà embarquer

dans un voyage à deux

où la fidélité devient un repère,

un dogme sacré, une nécessité

à ta vie dissolue,

à ta vie libre,

à ta vie qui ne mettait

plus d'entraves à ses désirs.

 

Elle est entrée dans ta vie

la Fille de l'Invincible amour.

Elle est entrée dans ta vie

la Fille de ta vie.

Elle est ta femme idéale,

ta potion magique,

celle qui rend invincible,

celle qui rend irrésistible,

celle qui réussit l'impossible,

celle qui réussit

à te motiver

pour refaire le chemin

du grand amour,

de l'amour unique,

de l'amour fidèle,

de l'amour invincible.

 

Est-ce une grâce accordée

par le seigneur des anneaux?

Est-ce une chance inouïe

tombée du Ciel

bien mieux que gagner

cent millions d'euros à la loterie?

Est-ce ce succès mirobolant

que tu mérites

après tant d'années d'errance

et de solitude?

 

La Fille de l'invincible amour

est entrée dans ta vie.

Et toi, tu dois la conquérir

chaque jour, chaque nuit,

pour la garder près de toi.

Pas de bêtise, boy!

Pas de bêtise, boy!

La perdre te ferait vivre l'enfer.

La perdre te ferait mourir.

La perdre serait l'horreur.

Pas d'égarement, boy!

Pas d'égarement, boy!

Trente minutes de plaisirs

dans les bras d'une migrante de l'amour

contre la certitude de la perdre

te conduirait tout droit

vers les brûlures de l'enfer

et de ta perdition.

 

La Fille de l'invincible amour

t'a donné son coeur.

A toi d'être son right man

dans son right way,

son right man

dans son right tramway

nommé Désir.

A toi, la chance de toute une vie.