25/08/2017

Visite à la Dame de Haute-Joie

Il existe une ville éternelle

dans mon coeur d'étincelle.

Il existe un ville sentinelle

et tous les chemins mènent à elle.

image1 (8)111111.jpg

C'était au temps

de la ruée vers l'amour,

au temps du Far-West

où les hommes tiraient au colt

à armes blanches

plus vite et dans l'ombre,

plus gangster qu'hommes rangés

dans des petites cases

marquées du sceau

de la fidélité

à leur épouse.

image1 (8)11111111.jpg

J'étais multirécidiviste

mais célibataire.

J'étai multirécidiviste

et le saloon m'accueillait

comme Lucky Loser

l'homme qui déglingue

les filles en laissant

la trace de sa brûlure

sur leur coeur.

image1 (8)11111111111.jpg

J'étais multirécidiviste

et je méritais la pendaison

quoique que...

la pendaison

tu bandes plus dur que jamais

au moment de suffoquer

en pensant toujours à elle,

la fille du Far-West.

image1 (8)111111111111.jpg

J'étais muiltirécidiviste

et dans les alcôves médiatiques,

politiques, économiques,

et religieuses

paraient que j'étais wanted

comme l'homme qui a la trique

la plus pornographique

depuis Hug Hefner,

l'homme qui courait

les petits lapins verts,

les miss de perlimpinpin,

et les filles du tapin

plantées dans les jardins

exotiques de Play-Boy.

 

image1 (8)1111111111111.jpg

Mais ils n'avaient encore rien vu

les stars de la bourgeoisie

et de la bien-pensance.

Ils ne savaient pas

que leurs rosaires

de bonnes prières

bien hypocrites

et leur silence perpétuel

allait déboucher

sur le plus grand casse amoureux

du millénaire.

image1 (8)1111111111111111.jpg

Quand tu es entrée

dans ma vie,

ma jolie Dame de Haute-Joie,

Lucky Loser

a tout de suite su

que toi et moi

c'était comme mettre

le feu à tout l'establishment

et leur stupide volonté

de garder le silence

sur le poète le plus dingue

de l'Histoire moderne,

le poète qui dézingue

séance tenante

et sur le zinc

les filles les plus sulfureuses,

les filles les plus vénéneuses,

les filles les plus pulpeuses,

les filles les plus dangereuses,

comme l'amour.

 

image1 (8)11111111111111.jpg

Il a fallu du temps

mais dieu que le temps fut ensoleillé,

érotique, brûlant

sur ta peau extatique

avant que tu te lâches

de tous tes sentiments

et que tu deviennes

cette supernova explosant

son amour pour ce type,

ce Lucky Loser

qui n'avait rien

sauf son amour,

qui n'avait rien

sauf son talent,

qui n'avait rien

sauf être un vrai homme,

un homme magnifique

que tu découvrais

tandis que les autres le rejetaient

comme un fruit pourri,

un fruit corrompu,

un fruit perverti,

un fruit défendu.

image1 (8)111111111111111.jpg

"Tu fais quoi dans la vie?"

"Je suis dans la musique."

"Ah bon? Et tu fais quoi exactement?"

"Je suis producteur de musique romantique."

"Et tu viens au bordel pour trouver de l'inspiration?

C'est une drôle d'idée. C'est même comique"

"C'est une idée fixe depuis que mes femmes m'ont quitté."

"Tes femmes?"

"Oui. Elles ont été au nombre de trois.

Et la dernière n'a fait que trois mois."

"Laisse-moi rire. Tu dois être un mauvais coup

ou alors c'est elle qui était un mauvais coup."

"Non. Même pas.

Trop instable dans sa croyance,

elle a préféré un athée à un homme de foi."

"Et tu viens au bordel

trouver des filles qui n'ont plus foi en l'amour?"

"C'est pour faire diversion.

Je suis Saint-Bernard de nature

et j'ai l'habitude des filles prises

sous l'avalanche de mecs glacés.

Je suis venu chercher

celle qui remportera le casting

de mon coeur

pour ma nouvelle comédie romantique."

"Je crois que vous l'avez trouvée,

Mister Lucky Loser

mais je dois tourner pas mal

avant d'être sûr d'être celle

que vous recherchez

pour réussir votre casse du millénaire."

"Et combien est le montant de votre cachet

pour tourner avec moi

chaque scène du film,

Miss Sara Cristina?"

"Mon prix est le vôtre.

C'est vous qui décidez."

"Damned. Vous êtes bien audacieuse.

J'ai la poche trouée

et les poursuites au cul."

"Mais vous êtes Lucky Loser.

Alors vous savez comment faire

pour me satisfaire."

"Right Miss Sara Cristina.

Je sais comment vous satisfaire."

 

image1 (8)11111.jpg

Il existe une ville éternelle

dans mon coeur d'étincelle.

Il existe un ville sentinelle

et tous les chemins mènent à elle.

image1 (8)111.jpg

C'était au temps

de la ruée vers l'amour,

au temps du Far-West

où les hommes tiraient au colt

à armes blanches

plus vite et dans l'ombre,

plus vilain gangster

qu'hommes rangés

dans leurs petites cases

marquées du sceau

de la fidélité

à leur épouse.

image1 (8)11.JPG

La Dame de Haute-Joie

ce petit sexte (mot inventé en ton honneur) a été inventé pour te dire que l'amour avec toi c'est le paradis.

Les commentaires sont fermés.