26/08/2017

Mad Mad Madagascar

Ils sont nés pour chanter

en l'honneur du peuple.

Ils sont des enfants

qui racontent la vie

telle qu'elle est

avec ses brises d'espoirs

et ses espoirs brisés;

ses amertumes et ses écumes;

ses passions et ses prisons;

ses rêves et ses désillusions.

 

Ils habitent

Mad Mad Madagascar

ce sont de sacrés lascars

qui ne fument jamais le cigare

avec Rastapopulos

mais sont devenus populos

auprès du vrai peuple.

Rastafalas de coeur

ils sont les Bob Marley

de l'île de beauté.

 

Mahaleo sonne comme Paléo

mais leur festival à eux

est gratuit et vient du coeur

sans compter le cachet,

l'exploitation de leur public,

et les nuits passés

dans les cinq étoiles.

 

Ce sont eux

les cinq étoiles du peuple.

Ce sont eux

les artistes du coeur

qui enchantent la vie

et donnent du bonheur

aux gens de rien

aux gens de peu

aux gens qui souffrent

dans leur coeur

mais qui gardent toujours

leur coeur

sans jamais sombrer

dans la folie de la violence

et du crime de haine.

 

Antra en Malgache

ça veut dire

garder un coeur

quoiqu'il arrive.

Compassion et beauté,

noblesse et grandeur d'âme.

Ne pas sombrer dans la haine,

et la violence, 

les chaînes de la corruption,

de la domination,

et de l'exploitation.

 

Ces lascars sont nés dans un bar

mais ne les confondez pas.

Ce ne sont pas des barbares

détruisant tout avec des barres

en se vengeant

d'un monde qui les rejette.

Ces lascars sont nos frères

de liberté et d'amour,

de fraternité et de révolution.

 

Si tu vas à Mad Mad Madagascar

n'oublie pas Mahaleo,

les lions indomptables.

Si tu vas à Mad Mad Madagascar

n'oublie pas les médecins,

les paysans, les seigneurs de coeur

qui ont travaillé toute leur vie

et n'ont joué de leur musique,

chanté de de leurs paroles

que pour faire plaisir au peuple

avec un succès énorme.

 

Mahaleo Festival

Le Paléo que j'espère

quelque par sur les terres

de mon petit pays

pour des artistes

qui oublient un peu leur cachet

mais pensent d'abord

au bonheur d'être ensemble.

https://www.mediapart.fr/journal/culture-idees/230817/mad...

 

 

 

Les commentaires sont fermés.