26/08/2017

Un jour sur ma tombe, ce prédicateur roi

Quand je serai seul

dans mon linceul.

Quand personne ne saura

où se trouve mon église

ou ma mosquée,

mon paradis

ou mon enfer,

le gospel song

de ma mort

sera celui-là

et rien d'autre.

 

Tu peux me tuer,

mon frère.

Tu peux me haïr,

ma soeur.

Parce que je suis venu

accomplir ta religion

qui est aussi ma religion

et que je ne vois jamais

que l'amour en Allah ou en Dieu.

 

Tu peux me faire du mal,

mon frère.

Mais ne touche jamais

à celles et ceux que j'aime.

Allah ne te le pardonnera jamais.

Tu peux me faire du mal,

ma soeur.

Mais ne touche jamais

aux cheveux de celle

que j'aime et protège

de tout mon coeur.

Dieu ne te le pardonnera jamais.

 

Ecoute maintenant

le Martin Luther King

du song.

Mister Wyclef Jean,

mon ami, mon frère.

 

C'est lui qui officiera

au moment de me porter

en terre.

C'est lui qui sera

le song de ma mort

et de mon départ

pour l'au-delà.

 

 

Les commentaires sont fermés.