29/09/2017

Demain, Mai 2018, les filles, les garçons en fleur ou en pleurs?

Encore quelques mois

pour refaire le coup de Mai 68

mais en Mai 2018.

 

Il vous reste quelques mois,

jeunesse,

pour faire votre révolution des fleurs

et montrer que vous n'êtes pas soumis

à leur loi barbare,

à leurs iniquités arrogantes,

à leur supériorité dégénérescente.

 

Il vous reste quelques mois,

jeunesse,

pour crier du fond de votre coeur

que vous n'avez plus peur.

Que l'intimidation ne marche plus,

que leurs façons néolibérales

ne sont que des contrefaçons,

des mascarades de démocratie,

des attrapes-nigauds

qui vous réduisent à l'état d'esclavage,

à l'état de soumission

à leur ubérisation de la société,

à leur über alles

und Arbeit macht Frei!

 

Le travail comme ça,

c'est non merci.

Le travail pour la richesse de quelques-uns

et la pauvreté de tous les autres,

c'est non merci.

La déliquescence de nos sociétés,

la montée des fascismes,

la victoires des milliardaires

et des gourous ultra-libéraux,

c'est non merci.

 

Si vous aimez vous faire traiter de fainéants

alors que les fainéants se sont eux.

Si vous aimez être traités comme des bons à rien,

des cons, et des idiots

alors que les bons à rien

se pavanent sur les plages de sable

et sur leurs yachts

avec des filles au physique impeccable

ayant cédé aux dollars trop coupables

plutôt qu'elles ont su illuminer leur vie

de leur érotisme, de leurs rêves,

sur des musiques

et des contes romantiques merveilleux.

 

Si vous aimez encore être masochistes

et céder toujours aux sadiques

qui vous fouettent et vous maltraitent,

vous volent et vous manipulent,

se prennent pour des dieux

alors qu'au final ils ne sont que des crapules,

pleurez alors,

pleurez et restez soumis.

 

Sinon,

si enfin vous prenez votre destin en main,

alors révoltez-vous!

Et réalisez Mai 2018!

 

Réalisons tous ensemble Mai 2018!

Brûlons le Zeppelin néolibéral!

 

 

Les commentaires sont fermés.