11/10/2017

9 femmes et hommes, le mystère des randonneurs s'épaissit

Un album de chansons a été écrit en 2015 par le groupe Kauan "Sorni Nai" en mémoire des 9 victimes du 1er février 1959 mortes dans des conditions pour le moins étranges et, pour beaucoup de témoins de l'enquête ou de gens ayant voyagé dans la zone du col Dyatlov, de façon surnaturelle suite à l'apparition de sphères oranges dans le ciel...

L'affaire a été classée secret d'Etat avant d'être mieux étayée par des documents partielles d'époque et un écrivain en a fait un roman. Aujourd'hui, familles et amateurs de phénomènes paranormaux veulent rappeler la mémoire des jeunes gens et raviver l'enquête. Une enquête d'autant plus à suspens qu'un homme, le chercheur Valentine Degtiarev, vient de découvrir, sur des images satellites, des géoglyphes très mystérieux recouvrant plusieurs kilomètres dans une zone très proche de  celle où sont décédés les jeunes gens.

Aucune conclusion ne peut, à ce jour, fournir d'éléments rationnels à cette affaire.  Le groupe de skieurs était expérimenté et ne semblait pas être une bande d'allumés ayant consommé des drogues. 

Affaire à suivre. La vérité est ailleurs... L'affaire n'a pas fait autant de bruit en Occident que l'homme de Roswell. Pourtant 9 vies humaines ont bel et bien disparu de façon très étrange. Pour en savoir plus, vous pouvez consulter la page wikipédia consacrée à l'affaire https://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_du_col_Dyatlov

 

2017-10-10 10.36.2333.png

https://blood-music.bandcamp.com/album/sorni-nai

 

Les commentaires sont fermés.