12/10/2017

C'est quoi cette couleur de peau qui fait tache?

Eminem, selon certains qui décidément ne peuvent s'empêcher de voir la couleur de peau, parmi les gens de couleur aussi, aurait un gros défaut pour s'attaquer à l'Amérique blanche de Trump. Il a la peau blanche, justement.

Alors là, je suis bien désolé pour toutes celles et tous ceux qui font ce genre de réflexion totalement idiote. Les mêmes qui attaquent les Blancs pour leur racisme et leur fascisme supposés, pour leur colonialisme millénariste, sont incapables de regarder l'être humain en Eminem et non pas sa couleur de peau. C'est juste du racisme à l'envers. Et c'est bien triste. Parce qu'alors le gars qui fait du hip-hop devrait être tout à la fois détesté de l'Amérique blanche pour son activisme anti-Trump, de l'Amérique Noire, de l'Amérique hispanique, de l'Amérique tout simplement et ne plus s'en prendre à la politique et au personnage de Donald Trump.

J'ai comme un doute envers les anti-fascistes qui commencent par dire qu'un type ou une fille n'a pas la bonne couleur de peau pour défendre une cause sensée être commune. Parce que traiter Donald Trump et l'Amérique blanche de fascistes quand soi-même on regarde d'abord la couleur de peau du type qui tente d'être solidaire d'une communauté multiculturelle en grand péril à cause des réactionnaires qui veulent un retour aux races et à la domination de la race pure (blanche mais qui pourrait alors être aussi noire ou métisse ou asiatique ou n'importe quoi), cela ne tient pas du tout et discrédite le combat anti-fasciste contre Donald Trump.

La seule chose qui compte ce sont les actes et les paroles, pas la couleur de peau. Un Blanc peut porter la défense et le combat d'un Noir et vice versa. Il n'y a pas de mur d'apartheid qui puisse prétendre le contraire.

Pour moi, c'est absolument clair. On ne lutte pas contre le racisme par une attitude raciste.

https://www.courrierinternational.com/article/etats-unis-...

Les commentaires sont fermés.