21/10/2017

Henda Ayari se verrait lapider à mort pour adultère...

Henda Ayari, avez-vous vos 4 témoins qui ont assisté au viol, menaces, et injures perpétrés par Tariq Ramadan, le gourou des salafistes en Europe?

Non. Bien sûr que non. Un viol ne se pratique jamais devant témoins sauf si les témoins sont eux-mêmes violeurs et complices du viol.

Mais en terre d'islam, Henda Ayari pourrait être condamnée à la peine de mort par lapidation pour n'avoir pas gardé le silence...en l'absence de 4 témoins qui témoignent en sa faveur.

Terrible pouvoir des hommes qui savent qu'ils peuvent violer impunément et s'en sortir sans aucune condamnation. Au contraire, c'est la victime qui paiera par la torture et la mort la grosse saloperie de Monsieur le Porc.


Dr Wafa sutan, ex musulmane temoigne

Citation - Dr Wafa Sultan : Une femme musulmane ne peut pas rapporter qu’elle a été violée, parce qu’il lui sera demandé de présenter 4 témoins, autrement, elle sera accusée d’adultère et sera lapidée à mort.
Avatar de l’utilisateur
Morpheus
Administrateur du site
 
Messages: 4368
Inscription: 14 Mai 2010 00
Localisation: Suisse

 

Monsieur Tariq Ramadan a écrit de très beaux livres sur le Prophète. Il est un fervent adepte de l'islam d'origine. Hélas pour lui et ses fidèles, il y a des musulmans et des musulmanes pas assez naïves pour plonger dans l'ornière du mâle tout-puissant qui profite du Livre saint pour satisfaire leur libido. Des musulmanes et musulmans qui mènent un combat moderne contre cet islam des origines qui n'est plus du tout acceptable en notre temps.

J'ose espérer que vous, Monsieur Tariq Ramadan, n'aurez pas des idées de vengeance céleste et ne ferez commander aucun mal contre cette femme ou sa famille. Il est peut-être temps de reconnaître que les femmes musulmanes ont droit à leur propre liberté sexuelle et qu'elles ne sont pas des objets de vices et de sévices au service des hommes "très croyants musulmans".

Il est temps de passer devant une justice d'êtres humains qui ont connaissance des droits démocratiques de la femme et de l'homme et non devant une justice divine organisée par une poignée de mâles dominants qui se permettent tout et n'importe quoi, y compris de pratiquer des crimes abjectes contre les femmes au nom et au service d'Allah le Tout-Puissant...

L'Amour divin ne viole pas, ne contraint pas, ne soumet pas. Il ne fait que passer et offrir ses ailes du désir aux anges...

 

Les commentaires sont fermés.