22/10/2017

La lâcheté des hommes, l'insoumission des femmes

Un homme célèbre accusé de contraintes sexuelles et de viol par une ou plusieurs femmes des années après les actes présumés a toujours plusieurs moyens de défense pour s'en sortir haut la main (haut la b... mais c'est un peu vulgaire et déplacer pour l'écrire ici):

Il nie en bloc toutes les accusations et à de nombreux témoins très amicaux garants de sa bonne moralité et sexualité parmi son fan club de soeurs et de frères qui l'adorent et sont en extase devant Docteur Islam dont la parole est très proche d'être aussi parfaite que celle du Prophète...

Aucune preuve tangible (marque d'agression, zone sexuelle blessée, présence de sperme) ne peut plus être apportée au tribunal. Le présumé bourreau a donc tout loisir de se retourner contre sa présumée victime en portant plainte à son tour pour dénonciation calomnieuse. Pour peu qu'il soit célèbre et riche, bien défendu par d'excellents avocats sans aucun état d'âme mais efficaces comme des machines à tuer une seconde fois une femme violée qui en plus s'est dévoilée et physiquement, en retirant son voile, et dans son intimité la plus profonde, en dévoilant son viol publiquement. il pourra même aisément remporter son procès si la présumée victime craque mentalement, se contredit au fur et à mesure de ses déclarations soit parce qu'elle perd grave les pédales (se rappeler qu'une victime de viol a toujours une crainte inconsciente au fond de son cerveau d'avoir fait quelque chose de mal pour provoquer le viol de son agresseur) et que ses avocats sont médiocres ou peu convaincus par les accusations de leur cliente à l'encontre d'un tel personnage, soit parce que réellement c'est une menteuse qui a dénoncé un homme (mais alors on ne saurait pour quelle bonne ou mauvaise raison elle veut la chute d'un homme et s'exposer ainsi aux yeux du monde entier et à la vindicte mortelle des salafistes). Parce que passer au tribunal, se voir insultée de la pire des façons ou applaudie de façon un peu hypocrite par tous les médias et réseaux sociaux du monde, comme c'est le cas pour Henda Ayari, et s'opposer en plus aux dangereux salafistes dont Tariq Ramadan est un gourou leader en Occident, il faut n'avoir jamais été victime de viol mais être juste complètement folle, désaxée sexuelle et mentale, victime d'hallucination de viol, de mégalomanie satanique, et de la nécessité prioritaire, selon les probables bonnes paroles bienveillante de son présumé bourreau, d'être emmenée dans un asile psychiatrique halal pour se faire soigner par de bons gardiens de l'islam qui la recadreront pour la faire retourner à la mosquée de bon gré ou au cimetière de force...après avoir subi la camisole de force du carcan islamiste.

Ce billet ne prétend pas faire la justice plus vite que la justice elle-même. Ce billet veut juste prévenir des nombreux dangers que courent désormais cette femme, Henda Ayari, qui a osé briser le mur du silence. Il est probable qu'elle risque d'être bien seule dans son combat car d'autres victimes potentielles, qui risqueraient la mort par attentat, ou même l'atteinte corporelle portée aux membres de sa famille, et la dénonciation du gourou devant la justice et sa plainte pour dénonciation calomnieuse...comme c'est le cas contre Mme Ayari.

C'est dire ici le pouvoir de nuisance et la lâcheté des hommes qui ne se repentent jamais devant leurs actes abjectes mais au contraire profitent à plein du contexte, de la complicité ou, et, du silence des un(e)s et des autres pour se refaire une virginité et détruire une seconde fois, et définitivement, leur présumée victime.

Henda Ayari, je vous soutiens dans votre combat qui sera terrible car je sais que vous en connaissiez toutes les conséquences et que jamais vous n'auriez brisé le silence contre l'acte abject de Tariq Ramadan si vous n'aviez pas vécu réellement ce viol.

Il faut effectivement être devenue une sacrée insoumise pour oser s'attaquer au gourou en chef des salafistes occidentaux. Cette petite musique from the West pour vous. Courage, Madame. Il vous en faudra encore beaucoup face à vos bourreaux qui seront désormais une meute prête à vous abattre d'une façon ou d'une autre.

http://www.francetvinfo.fr/societe/harcelement-sexuel/acc...

 

Commentaires

P.S. Je me permets de reproduire ici un message écrit sur la page FAcebook de la présumée victime que je viens de découvrir ce dimanche après-midi. Il rejoint parfaitement ce billet et le sentiment de grande solitude qui tombe sur une femme insoumise aux lois masculines, que ces lois proviennent d'Occident ou d'Orient. Ne cherchez pas plus loin pourquoi DSK était si bien défendu de ses ami(e)s socialistes et pourquoi François Hollande a offert la Légion d'honneur au cheik d'Arabie Saoudite et que Donald Trump soutien le même roi. Ils sont tous complices, à divers degrés, d'un système néolibéral qui tente de remettre d'une façon ou d'une autre les femmes derrière leurs fourneaux ou au bordel et toujours sous domination masculine éternelle.

Voici ce post de Mme Ayari qui montre bien qu'elle vit dans la peur et qu'elle attend des soutiens nombreux qui la défendent... Viendront-ils? Pour le moment, les médias ont tendance à ne pas trop s'investir pour soutenir son combat et sont très frileux dans leur mise en page de l'affaire... Evidemment, parce que Tariq Ramadan et ses amis semblent bénéficier de nombreux soutiens, comme DSK jadis, et tous représentent pour les médias d'Occident la face respectable et autorisée de l'islam... Nous verrons durant les prochains mois ce qui va bien arriver...

app-facebook
Henda Ayari
vendredi
Je vais vraiment avoir besoin de soutien mes ami(e)s, car en balançant le nom de mon agresseur, qui n'est autre que Tariq Ramadan, je sais les risques que j'encours...
J'ai gardé le silence depuis plusieurs années par peur des represailles car en le menaçant de porter plainte pour le viol dont j'ai été victime, il n'avait pas hésité à me menacer et à me dire également qu'on pourrait s’en prendre à mes enfants, j'ai eu peur et j'ai gardé le silence tout ce temps.
J'en ai tout de même parlé dans mon livre dans un chapitre entier en changeant son nom, pour ne pas être poursuivie en justice pour diffamation, mais aujourd'hui je ne peux plus garder ce secret trop lourd à porter, il est temps pour moi de dire la vérité.
C'est très dur mais je me sens soulagée, j'ai ressenti le besoin de parler aussi pour toutes les autres victimes, J'espère vraiment que d'autres femmes victimes, comme moi, oseront parler, et dénoncer ce gourou pervers qui utilise la religion pour manipuler les femmes !
Je sais qu'il me tombera dessus avec son équipe d'avocats et ces nombreux soutiens, c'est pour cela que je vais vraiment avoir besoin de vous pour me soutenir ! Car je m’apprête à traverser une grosse tempête mais je ne compte plus me taire ni faire marcher arrière au nom de toutes les femmes victimes !
Henda

http://www.ledauphine.com/france-monde/2017/10/21/l-islamologue-tariq-ramadan-refute-les-accusations-de-viol

Écrit par : pachakmac | 22/10/2017

Les commentaires sont fermés.