30/10/2017

Rappel aux très religieux islamistes fous de Tariq Ramadan

Si nous vivions sous un régime politique français islamisé, Frère Tariq recevrait quel châtiment de la part d'un tribunal?

Si quatre témoins (?!) d'un viol sont nécessaires, Frère Tariq ne risquerait rien du tout devant un tribunal islamique. Au contraire, c'est la plaignante qui serait condamnée à la mort par lapidation pour mensonge et calomnie, propagation de haine envers le grand prophète Tariq (qui a entre temps réussi le tour de force d'occuper la France sous le fascisme islamiste grâce à la religion du Saint Coran) au "service de l'intelligence ennemies sioniste, chrétienne, et occidentale".

Si quatre femmes présumées victimes de Frère Tariq portaient plainte devant ce même tribunal islamiste, elles ne vaudraient pas quatre témoignages nécessaire à la condamnation du violeur mais elles participeraient du même complot sioniste contre la communauté des fidèles islamistes. L'intouchable et saint Tariq, qui n'a jamais trompé son épouse puisqu'il a couché avec des esclaves et donc des catins mises religieusement à la disposition des hommes mariés musulmans,  ne risquerait rien mais les quatre catins qui ont porté témoignage de harcèlement et de viol contre lui se verraient lapidées à mort pour l'exemple.

Si, après cet exemple répercuté en première page dans tous les médias islamistes qui ont pris le pouvoir en France, les femmes oseraient encore porter l'ongle du petit doigt sur sa sainteté et docteur de la Foi Tariq Ramadan, seigneur conquérant de la terre infidèle de France, elles sauraient désormais à quoi s'en tenir. La mort par lapidation et l'enfer qui les attendrait comme seule récompense de leur trahison envers Frère Tariq, le Saint Coran et ses fidèles zélateurs salafistes.

De quoi aimer franchement vivre sous la future République salafiste des Frères Ramadan de France...

 

Les commentaires sont fermés.