02/11/2017

Sophia Aram où la vidéo qui rend sourd les dévots de Tariq et compagnie

Qui pense que les femmes vont continuer à se faire manipuler par des hommes engoncés dans un passé trépassé?

Les diablesses humoristes sortent leurs arguments. Et c'est du très lourd. Pan dans l'entre-jambe et les petits zizis de Weinstein, DSK, Ramadan, Trump et autres formidables satyres sadiques présumés coupables à l'origine de leur affaire...

Bon. Ne vous inquiétez pas trop pour ces grands hommes. Ils garderont une belle place médiatique et amoureuse quelque soit leur crime. DSK n'a-t-il pas monté récemment le tapis rouge cannois en bonne compagnie après l'affaire Nafissatou Diallo? Et n'est-il pas en galante compagnie?

Pleurez sur Tariq mes soeurs et mes frères. Il s'en sortira toujours haut la bite même et surtout du côté des wahhabites et des salafistes très nombreux sur les réseaux démocratiques... Mais peut-être suis-je assez stupide de défendre quelques femmes inconnues qui ne me rapportent que silence supplémentaire et censure de la part d'un grand journaliste lémanique ne prenant même pas la peine de donner connaissance à ses lectrices et lecteur le texte de mon commentaire. Les grands s'arrangent toujours pour rester grands entre eux... Censure sans aucune explication et politesse d'un échange par e-mail...(le droit de réponse des présumés lâches n'est pas entendu ni édité...) C'est son blog...et c'est un grand journaliste. Je ne suis personne... Pas de soucis. On ne donne à manger à ses lectrices et lecteurs que ce qui semble bien arranger la poursuite des petits arrangements entre amis et grands de ce monde qui périclite.

Alors me reste Sophia Aram comme plaisir de l'écouter de sa haute intelligence de femme libre.

 

 

Commentaires

Monsieur Pacha K Mac,

Un journaliste vous a censuré. Puis-je vous demander de publier le texte censuré sur votre blog, à moins bien sûr que ce ne soit déjà fait.

Merci.

Écrit par : Daniel | 02/11/2017

Bonjour Monsieur Daniel, le commentaire censuré, est-ce une pure coïncidence, a fait l'objet d'un billet de ma part (chose tout à fait exceptionnelle et unique concernant un commentaire que je pose sur un autre blog) aussitôt déposé sur le blog du journaliste qui modère les commentaires reçus. Etait-ce une intuition de ma part, je n'en sais rien. Le fait est que le commentaire n'est jamais apparu sur le blog du journaliste.

Alors le voici sous ce billet d'archive: http://pachakmac.blog.24heures.ch/archive/2017/10/31/petit-commentaire-depose-sur-le-blog-de-pascal-decaillet-864622.html

A moins d'un mauvais clic de ma part lors de l'envoi du commentaire, je ne vois rien d'autre que la censure du journaliste...dont je ne connais point les raisons qui l'ont motivé pour refuser ce commentaire.

Bonne soirée Monsieur Daniel.

Écrit par : pachakmac | 02/11/2017

Monsieur Pacha K Mac,

Merci de votre réponse. Je ne pense pas vous surprendre en vous informant que mon commentaire sur le même sujet a également été censuré. Malheureusement je n'en ai pas conservé une copie. J'y parlais de la meute de ceux qui insultaient les victimes du prédateur et je lui recommandais d'inviter dans son émission ces mêmes victimes pour qu'elles puissent faire part au public genevois de l'agression qu'elles avaient subies.

Maintenant il est aussi question de pédophilie avec certaines de ses élèves alors qu'il était marié et enseignant à Genève.

Je vous remercie pour la présente série de commentaires.

Je vous souhaite un bon dimanche.

Écrit par : Daniel | 05/11/2017

Deux questions:

- Pourquoi Tariq Ramadan a bénéficié de tant de complaisance dans les médias écrits et télévisuelles durant tant d'années?

- Pourquoi personne, à part de rares exceptions comme Caroline Fourest, n'a tenté de démasquer l'homme qui s'est imposé en "moderniste" de l'islam alors que les Ramadan représentent un des pires courant (salafiste) et passéiste de l'islam? Double discours médiatique?

Et maintenant encore des journalistes occupant beaucoup de terrain médiatique et qui "censurent" des commentaires sensés, réfléchis, et servant au débat citoyen dans une affaire très grave qui concerne également l'audio-visuel en égard au silence et à l'omerta sur les agissements du personnage...tout en invitant le "Monsieur Pur" de l'islam si souvent à la télévision où dans les journaux...

Il y a quelque chose de fichu au royaume des médias. Et cela depuis très longtemps...

Écrit par : pachakmac | 05/11/2017

Les commentaires sont fermés.