07/11/2017

La République française au fond d'un bordel

Marianne et Charlie Hebdo contre Médiapart.

Dans ce match à trois, c'est comme si la pensée judéo-chrétienne (le fameux complot juif) se heurtait à l'islamo-gauchisme ( la fameuse gauche qui trahirait les principes de la République au profit...de la Charia)...

Hors rien n'est plus faux. Ni Marianne ni Charlie Hebdo veulent casser du musulman disons conquis aux vertus des lois laïques de la République au profit du juif laïque ou alors il n'y a plus de débat critique possible ni d'humour possible ni rien du tout. Marianne et Charlie Hebdo deviendraient désormais les alliés des fascistes de l'extrême-droite française avec l'aide des alliés de la gauche perdue (celle de Hollande et Valls). Cela fait beaucoup de monde qui vire fasciste et néo-nazi occidentaux...qui s'opposent aux autres fachos islamistes... La Guerre en ligne de mire...

Hors rien n'est plus faux aussi du côté de Médiapart. Ce média ne cède en rien aux piliers de la République et des lois démocratiques et ne fait pas dans l'islamo-radicalisme. Ce média est en recherche de vérité et de lumière en donnant la parole aux musulmans, à Tariq Ramadan aussi jusqu'à plus ample information sur ses dérives sexuelles et une éventuelle condamnation pour viol. Mais Ramadan, lui, se sert du mensonge du complot juif pour sa défense et ameuter le monde islamique. Tandis que Charlie Hebdo alimente, de son humour bête et méchant, la colère des musulmans très à cheval avec la religion ou alors les rires gras des haineux envers l'islam.

Rien ne va plus en République française. Aujourd'hui, Edwy Plenel se ramasse la Une de Charlie Hebdo en pleine moustache. Lire ici:

tps://www.mediapart.fr/journal/france/061117/affaire-rama...

et, comme prévu, l'humour de Charlie Hebdo ne passe pas plus la rampe qu'il ne passe la rampe avec son Ramadan qui tient une trique d'enfer... Quand on touche aux susceptibilités des uns et des autres, l'humour ne peut jamais passer pour de l'humour mais juste pour un acte gratuit imbécile et blasphématoire.

Alors on fait quoi? On arrête de s'informer puisque tout est déformé? On attend la guerre? Ou on prend ses cliques et ses claques et on part respirer l'air pur et glacial de la montagne en attendant que tout le monde se calme en République de France?

J'ai envie de rire de tout. Moi, Ramadan en cartoon (sa caricature) me fait rire avec sa trique du 6ème pilier mais pas lui ni son identité radicale islamiste qui mène au fascisme. Moi, Plenel et sa moustache (sa caricature) sous le crayon de Coco, c'est un régal d'humour. Mais je ne ris pas d'Edwy Plenel et de son journalisme. Il a eu raison, dans un premier temps, de donner la parole aux musulmans et à Ramadan mais peut-être tord de ne pas promouvoir davantage des musulmans et des musulmanes ouverts sur le monde et détachés de leur religion. A trop vouloir faire le bien, on donne au mal, le fascisme sous toutes ses formes, une possibilité de faire sa place dans nos sociétés modernes et démocratiques.

Si Marine Le Pen est bannie de Médiapart, il faudrait peut-être songer, à Médiapart, à bannir Tariq Ramadan qui montre une fois de plus, à travers son angle de défense, qu'il défend une conviction fascisante de l'islam. 

Commentaires

Vous menez un combat utile en privilégiant la parole sans hypocrisie.

Écrit par : Mère-Grand | 07/11/2017

Merci Mère-Grand. Mais Dieu que le combat est titanesque pour faire triompher la démocratie sur la dictature religieuse ou laïque. Je conseille vivement la lecture sur Oumma de ce billet que j'ai déjà cité dans un autre billet: https://oumma.com/laffaire-ramadan-devoile-de-lenvers-dun-decor/ Nous n'atteindrons jamais la perfection démocratique. La domination et la soumission sont ancrés dans les gènes de l'être humain et de la vie animale en général. Ce n'est que par la culture du coeur et de l'esprit que l'homme maîtrise un tant soi peu sa volonté de puissance et de domination...cela même à quoi la spiritualité et la religion devraient apparemment servir... Et pourtant, c'est souvent le contraire qui se passe avec des gourous qui prennent le pouvoir et des pratiques perverses qui s'y développent comme la pédophilie et les situations de domination du gourou sur "son harem" féminin et des adeptes qui se pâment devant lui et qui se laissent faire sexuellement.

C'est pourquoi vivre sa spiritualité de manière discrète et individuelle est sans doute préférable aux pratiques de groupe dans des mosquées et des églises ou des synagogues ou des rassemblement autour d'un gourou. Cependant l'être humain a besoin de reconnaître sa foi dans le regard des Autres. C'est toute la difficulté de l'Humanité. A la fois résister pour vivre en toute liberté mais au risque d'une très grande solitude sociale et affective... D'où le retour au schéma de domination et de soumission. Sade est le philosophe de notre monde d'aujourd'hui parce qu'il prône la plus absolue liberté, y compris celle du viol et du crime. Mais tout son petit monde vit dans un univers carcéral au couvent et Justine, celle qui veut résister à la chute, se voit contrainte et violentée, torturée par des gens qui lui font le plus grand mal puisqu'elle ne se soumet pas comme sa soeur à la soumission et la concupiscence des maîtres du monde. Un peu à la façon de cette dame Henda Ayari qui a osé quitter la soumission mais qui a voulu trouver du réconfort moral chez son gourou pour authentifier le droit à sa liberté de femme musulmane sorti du carcan religieux... Elle en a payé le prix fort et va encore le payer durablement. Si elle ne devient pas complètement détruite psychiquement par ce procès qui sera terrible tant Ramadan et ses avocats ne concéderont rien du tout et la feront passer pour une déséquilibrée mentale, une personne diminuée, une sous-humaine manipulée par les sionistes, une femme soumise...

Je vais encore continuer le combat. Mais pour moi aussi le combat est pénible psychiquement et physiquement. Je suis seul, sans ressource financière et tout mon travail n'est que passion pour la liberté et la démocratie, l'égalité homme-femme, et le désir de transmettre une oeuvre écrite mais aussi photographique sensible et presque venue d'ailleurs tant j'ai l'impression d'être un humain mis à part par la communauté humaine...

Bonne soirée, Mère-Grand. Et encore merci de votre gentil mot.

Écrit par : pachakmac | 07/11/2017

Les commentaires sont fermés.