07/11/2017

Plainte contre plainte, système contre système

Feu et contre-feu,

les médias ont créé un grand incendie

et cet incendie s'alimente

jour après jour

de haine et de violence.

 

Parole contre parole.

Qui dit vrai?

Qui dit faux?

Le pouvoir des hommes

prendra-t-il fin un jour

ou faudra-t-il encore la guerre

pour que la violence

décide de la vérité?

Le pouvoir des femmes

sera-t-il entendu

ou faudra-t-il encore des millions de viols

et la soumission des femmes,

l'esclavage des filles

et le génocide des hommes ennemis

pour montrer que la loi du plus fort,

la loi des dieux des hommes

finit toujours dans l'horreur,

le sang, et l'abomination?

 

Plainte contre plainte,

système contre système,

les armées sont prêtes

à envahir la planète,

les quartiers sont prêts

à déclencher la guerre civile,

les salauds jettent de l'huile

sur le feu en se déclarant innocents

et en accusant un complot mondial

contre leur petite personne.

Les salauds ont toujours raison

parce que leur seule défense

c'est l'attaque et l'intimidation

à outrance,

le déni et le mensonge

jusqu'à la nausée,

la menace de mort

comme ultime avertissement.

Les salauds, et c'est leur système,

ne se reconnaissent jamais

de culpabilité ni de honte.

Les salauds considèrent

que vu leur état de puissance,

ils sont les rois du monde

et n'ont de compte à rendre à personne

sauf à leur petite personne narcissique

qui trône sur son univers

de perfection fictive.

 

Et les salauds entraînent le monde

dans la spirale de la Haine,

leur arme fatale

pour en ressortir vainqueur;

ou alors mort

mais avec des millions de gens

entraînés dans leur combat personnel

pour être reconnu innocents

alors que les feux de la haine s'allument

encore davantage

quand les femmes osent

enfin sortir du silence

que les hommes leur imposent

après leurs forfaitures et leurs souillures.

 

Les commentaires sont fermés.