11/11/2017

T. Ramadan: si la Justice s'effondre sous la menace salafiste, la France est perdue

Il y a une évidence qui saute aux yeux après une dizaine de jour de grands tumultes autour de l'affaire Ramadan: des milliers de personnes, peut-être beaucoup plus, en Europe, ne sont pas prêtes à accepter que Tariq Ramadan puisse être reconnu coupable devant une justice démocratique et laïque.

Pas touche au prédicateur des prédicateurs musulmans d'Europe. Pas touche à l'intellectuel qui a redonné de la fierté et de l'honneur à la communauté musulmane qui se pensait déclassée et reléguée en deuxième zone, hors du champ de l'élite blanche française, dans les banlieues parisiennes et des grandes villes de France.

Ce qu'il y a de très préoccupant, bien plus que les propos sensibles de jeunes femmes, parfois mineures à l'époque des faits, se disant avoir été manipulées par le gourou à des fins de sexualité parfois consenties d'autres fois non consenties et d'un sadisme très violent, c'est le déni total et absolu de toutes ces personnes qui crient au complot sioniste et Blanc européen et qui envoient des tweets enflammés contre celles qui osent parler et dire leur vérité à Tariq Ramadan.

Que va faire la justice française maintenant que l'affaire, et c'était absolument prévisible puisque Tariq Ramadan, ses proches, et ses avocats l'ont eux-mêmes instrumentalisée et politisée dès les premières heures de l'affaire en prétendant que les ennemis de toujours de Ramadan se tenaient derrière les révélations fracassantes des femmes, sort du cadre juridique strict d'un simple présumé violeur face à ses victimes?   

Va-t-on assister à un simulacre de procès où la parole des femmes sera réduite à de purs fantasmes ou alors à des exagérations et des accusations faites un peu à la légère et sans y apporter des preuves concrètes permettant ainsi à l'idéologue de s'en sortir haut la main et sans condamnation aucune avec en plus le droit à des dommages et intérêts puisque son honneur, sa réputation, et sa carrière ont été brisés par les déclarations de toutes ces femmes? Va-t-on voir triompher les salafistes en même temps que le silence et la chape de plomb tomberont sur toutes les femmes musulmanes qui jamais plus n'oseront porter une accusation contre un agresseur musulman sauf en présence (!?) de quatre témoins qui n'auront jamais rien fait pour empêcher le viol et qui se déclareraient spontanément à la justice française (charia islamique comme seule reconnue pour les musulmans qui serait alors présente au tribunal grâce à ces témoins...) alors qu'aucun des 4 témoins n'aurait porté assistance à la personne en danger et subissant le viol et qu'ils pourraient tous être poursuivis pénalement pour ce délit de fuite ou de neutralité devant ce crime abject par la Justice et la Loi française?

Nous sommes dans un piège à cons où les plus salauds risquent encore une fois de s'en sortir à leur avantage. Si la Justice est impartiale et reconnaît, après examen sérieux des faits et des interrogatoires, le harcèlement, voir le viol sur ces femmes, la France des banlieues risquent de s'embraser et de déclarer la guerre civile sous la poussée des fanatiques et des idéologues les plus haineux et les plus démagogues. Si au contraire la Justice reconnaît Ramadan innocent de tout acte délictueux, le blanchit et lui reconnaît des droits au dédommagement par les présumées victimes désavouées par la Justice, la France renforcera la puissance du salafisme et de sa volonté d'imposer la charia en France, à commencer par les banlieues majoritairement habitées par des citoyens et citoyennes de confession musulmane.

Dans les deux cas possibles, la Justice ne doit pas céder aux conséquences possibles de son verdict. Elle doit juste faire son travail et ne pas s'effondrer. Ensuite, il sera encore temps de déconstruire le verbe de Tariq Ramadan comme j'ai tenté de le faire dans mon dernier billet. Même si une majorité de musulmans et musulmanes refuseront cette déconstruction, il est nécessaire de continuer un travail qui n'a pas forcément été bien fait dans les cercles de gauche afin de ne pas stigmatiser la communauté musulmane. Mais à force de ne pas rentrer dans le lard de la pensée ramadanienne, certains intellectuels et médias de gauche sont en train de détruire la laïcité au profit d'un gouvernement religieux basé sur les lois de la Charia. Est-ce cela que ces gens veulent pour la France? Je suis persuadé du contraire. Donc, il ne faut plus être intimidé par le discours de Tariq Ramadan et lui dire ce que nous ressentons quand il tente de nous enfumer avec son double discours et le programme des Frères musulmans (dont il prétend ne pas être un leader) qui est un programme d'expansion et de domination politique le plus vaste possible afin d'imposer un jour ou l'autre la Charia (quand ils seront partout majoritaires...) en France et en Europe.

Stop à l'islam politique qui est une grande menace pour la démocratie, la paix, et une vie sereine, libre, qui permet à tous et toutes le choix du libre arbitre, l'égalité homme-femme, et la priorité des valeurs humaines et des droits humains sur n'importe quel concept religieux moyen-âgeux de n'importe quelle religion que ce soit.

 

Weinstein, Polanski, étaient aussi des hommes bien...

Nous sommes presque toujours des hommes bien quand la façade présente bien et que la vie publique démontre une personnalité originale qui a du succès dans sa vie professionnelle comme dans ses amours.

Sauf qu'un être humain c'est nettement plus complexe que l'image qu'il ou qu'elle donne en public. En privé, un type "bien" à son boulot, peut se révéler un véritable tyran avec son épouse et pas très bon père avec ses enfants. Un autre peut cacher une vie secrète où il trompe à tir-larigot son épouse, parfois l'inverse, en cachant la vérité à son ou sa partenaire de vie. C'est un salaud ou une salope mais il, elle, peut être aussi très séduisant(e), charmeur (se), manipulateur(trice) sans que personne ne trouve rien à redire, en premier son compagnon ou sa compagne de vie, avant la découverte du pot-au-rose qui sent la trahison et une personne perverse narcissique...

Je trouve pour ma part désolant que des comités de soutien musulmans se créent autour de la personne de Tariq Ramadan. Est-ce qu'un comité juif s'est créé pour défendre Weinstein ou Polanski? Harvey Weinstein aurait employé des agents du Mossad pour étouffer la vérité qui allait éclater un jour ou l'autre sur sa personnalité cachée. Mais aucun groupe juif religieux ne s'est constitué pour le défendre contre des "dénonciations calomnieuses" à son égard. Polanski a toujours le soutien d'une bonne partie du milieu culturel malgré ses crimes passés envers de très jeunes adolescentes. Idem pour Woody Allen. Mais pas de comité de soutien officiel émanant du showbizz qui ferait obstruction en prétendant que Polanski et Allen sont de saintes-nitouches qui n'ont jamais rien fait de répréhensible. Ils ont la chance d'être des célébrités aimées et adulées et cela suffit à créer un climat d'impunité malsain mais réel autour de leur personne.

Hors voilà que des musulmans de Suisse apportent tout leur soutien à Tariq Ramadan face au dénigrement de sa personne dans la presse et aux accusations "mensongères" de "femmes en mal de reconnaissance, fragiles, jalouses, et même éconduites par le saint homme et qui se livreraient à une vengeance honteuse" contre le prédicateur au-dessus de tout soupçon.

Jean Ziegler a écrit "Une Suisse au-dessus de tout soupçon" pour attaquer le lobby des banques et ses manoeuvres détestables soutenant les dictatures à travers la planète alors qu'elles défendent et prônent en façade la démocratie, l'égalité, et tous les concepts d'un monde plus juste et moins pervers... On pourrait, par rapport à l'attitude de certains musulmans et musulmanes de Suisse écrire et paraphraser Jean Ziegler "Un Tariq Ramadan au-dessus de tout soupçon" et donc "un islam au-dessus de tout soupçon". 

Pendant ce temps, aucun comité de musulmans et musulmanes croyants et religeux ne s'est créé pour soutenir les victimes présumées de Tariq Ramadan contre les attaques horribles, très injurieuses, et menaces de mort qu'elles subissent chaque jour sur la Toile. Et je trouve cela suffisamment symptomatique pour le dénoncer ici.

Soit aucun musulman, aucune musulmane n'a le courage de ses opinions opposées aux intimidants, aux dominateurs et dominatrices de l'islam très sectaire actuel, et cela est très inquiétant pour l'avenir de notre société soit une fois de plus les musulmanes et musulmans ne veulent pas d'ennuis de leurs soeurs et de leurs frère en islam et se taisent en ne prenant pas parti pour des femmes agressées par un prédicateur et son grand cercle salafiste très influent dans le monde musulman.    

Où va le monde musulman si seuls leurs grands gourous ont droit à toute la dévotion, à toute a soumission, et à tout le soutien de leur public de fanatiques religieux alors qu'en face il n'y a que des comités de soutien hors du cercle musulman qui défendent des femmes menacées dans leur vie après avoir été harcelées, agressées, ou simplement manipulées par un beau salaud ne respectant pas du tout ce qu'il prône publiquement en religion pour les femmes et les hommes musulmans?

Fuyez la religion, soeurs et frères en islam, fuyez la religion si celle-ci vous aveugle au point que vous donnez toujours raison au criminel et au tyran... Que la justice française, voir helvétique, donne raison à ces femmes, vous direz encore et toujours que c'est un complot, une cabale contre votre gourou de toujours, une justice d'apartheid et de racistes, de fascistes occidentaux, de mécréants, de colonisateurs...

Assez! Cela suffit! S'il vous plaît, retrouvez un peu la raison avant qu'il ne soit trop tard, à moins qu'il n'est déjà trop tard, et que tout finisse dans la haine et la violence inter-communautaire.