13/11/2017

13 novembre: des morts au nom de qui?

Ce n'est pas un jour gai

et pourtant j'ai envie de faire reggae

Yé yé yé.

C'est un jour très triste

et pourtant j'ai envie de danser

pour les morts,

pour celles et ceux

qui voulaient l'amour

et qui ont trouvé la haine

sur leur chemin de croix.

 

Alors oui.

Ce n'est pas un jour gai

et encore moins aujourd'hui

où la haine décuple ses talents

manipulateurs et menteurs.

Non!

Les victimes du Bataclan,

les victimes de Paris

n'iront pas en enfer.

Non!

Les victimes du Bataclan,

les victimes de Paris

n'étaient par les organisateurs

de leur propre mort

parce qu'ils étaient infidèles

à la loi des gourous

et à leur secte de fanatiques

qui défendent le viol

plutôt que la victime du viol,

qui défendent le meurtre

plutôt que les victimes de l'attentat,

qui défendent la haine

contre les infidèles

plutôt que défendre

la paix, l'amour, et les bonnes relations

entre communautés humaines.

 

Alors oui!

C'est peut-être indécent en ce jour

mais je veux danser reggae

pour tous les morts

du Bataclan et de Paris.

 

Voilà.

Bats-toi, signe, et persiste.

 

 

Jacques Quitrinck

Le Très-Haut est ton escroc intime

qui plante ses crocs

dans la chair féminine.

 

Le Très-Haut crie famine

et se donne des airs faramineux

avec ses canines qui se pourlèchent les babines

et ses yeux brillants de loup  

illuminés du pouvoir d'Allah

s'investissant de Son pouvoir

pour prétendre dire la Vérité

en son Nom

soumettant à son autorité de mâle dominant

des millions de fidèles bêlants

pris dans sa toile divine.

 

Le Très-Haut monte en chaire

et donne la chair de poule

à son public de groupies,

ses junkies d'Allah

qui offrent leur chair

contre un frisson sexuel,

le temps d'un éclair

partagé avec Allah

au moment d'une fermeture éclair

s'ouvrant sur l'oiseau divin

du divin gourou.

 

Jacques a dit "Cours"
Jacques a dit "Vole"
Mais pas le jour ou je décolle
Jacques a dit "Cours"
Jacques a dit "Aime"
J'ai beau t'aimer, tu pars quand même
Jacques a dit "Marche"
Jacques a dit "Rêve"

 

God loves you but without harassment

Si celui que tu aimes

te donne des ordres,

t'humilie, te condamne

à lui lécher les bottes,

à te soumettre à son autorité

sans faille, sans faiblesse,

sans autre possibilité

que de le remercier

de tous ses bienfaits

alors même qu'il te menace de mort

si tu lui es infidèle,

alors qu'il te menace de l'enfer

si tu le trompes,

alors qu'il te menace de lapidation

si tu oses le quitter

pour un autre

ne serait-ce que pour un instant

de commettre tes propres erreurs

et tes égarements séducteurs

afin que tu puisses grandir

dans la connaissance de toi-même,

dans l'amour et la reconnaissance

de celui que tu aimes

et dont tu n'as pas su voir

tout son libre amour,

est-ce que cet homme frustré,

vengeur, et haineux

qui te jette des pierres

avec une violence barbare inouïe

est grand à tes yeux?

Est-ce que cet homme

mérite l'amour d'une femme

qu'il prétend aimer

alors qu'il l'a enfermée

dans une cage

comme un pauvre oiseau du paradis

qui vit l'enfer en sa compagnie

et dont il lapide finalement à mort

le corps, le coeur, et l'esprit

pour venger son propre honneur,

sa propre grandeur bafouée,

sa propre toute-puissance

transformée en cocu de carnaval?

 

Tyran d'amour

n'est pas l'amour.

Tyran d'amour

n'a pas d'amour.

Seulement l'esprit de domination

et de soumission

règne en son coeur.

Seulement l'esprit de perversion

et de possession

anime son coeur.

 

Que fais-tu

quand un homme te fait

chaque jour un ignoble chantage?

Tu l'aimes ou tu le haïs?

Que fais-tu

quand un homme te viole

toute ta liberté et ton corps de femme?

Tu l'aimes ou tu le haïs?

Que fais-tu

quand un homme

te vole ton âme et ta conscience?

Tu l'aimes ou tu le haïs?

Et si l'homme te présente

alors son Dieu sous ce visage-là.

Tu L'aimes Dieu

dans ces conditions d'enfer et de chaînes?

 

A toi ta réponse.

A moi la mienne.