15/11/2017

Riss et Plenel, ça va très mal se terminer...

Et que je te dise que tu fais la guerre aux musulmans avec tes Une à la con de Charlie Hebdo qui rejoignent les thèses de l'extrême-droite et de cette gauche perdue de Valls et Hollande. (Docteur Plenel)

Et que tu me dises que tu nous condamnes à mort une seconde fois avec ta façon d'écrire sur nos caricatures qu'on fait chez Charlie Hebdo alors que nous ne faisons pas la guerre aux musulmans. Notre but est de faire rire et de mettre la tête des gens dans leur propre merde intellectuelle et leur délire fasciste d'une religion pure qui serait supérieure à toutes les autres (dont nous attaquons plus souvent qu'à leur tour leurs propres délires et dérives). Alors, nous accuse pas d'être fascistes, Plenel, et que nous faisons la guerre aux musulmans. Car alors nous la faisons à toutes les religions, à tous les politiciens, à toutes les personnalités qui disent ou font parfois des conneries dignes qu'elles figurent dans Charlie Hebdo. On te pardonne pas ce que tu as écrit sur nous parce que tu nous condamnes à mort une seconde fois. (Mister Riss)

Voilà en version succincte le dialogue fabuleux entre les deux responsables de presse, Riss pour Charlie Hebdo, Edwy Plenel pour Médiapart. 

La France s'en remettra-t-elle? Chacun y va de ses propos polémistes pour gagner de l'audience et ainsi survivre financièrement dans ce monde de chacals. Mais si c'est pour finir dans la haine de l'Autre, est-ce que sa veau sa vache de balancer son porc?

http://www.lemonde.fr/actualite-medias/article/2017/11/14...

 

Commentaires

Tout se résume toujours à la même constatation: on a le droit tout critiquer, le christianisme compris, sauf l'islam.
Tout le reste n'est que habillement plus ou moins fin ou grossier, plus ou moins rationnel ou fanatique, de cette vérité.

Écrit par : Mère-Grand | 15/11/2017

Les commentaires sont fermés.