18/11/2017

SVP, mes billets sur l'affaire Ramadan ne sont pas #balancetonmusulman

La façon de traiter l'affaire (les affaires) dans laquelle est mis en cause Tariq Ramadan pour harcèlement et viol présumé diffère des autres affaires de viols et d'agressions sexuelles mises à jour simplement parce que Tariq Ramadan est maître et gourou, leader intellectuel mondialisé d'un courant islamiste très actif qui condamne toute personne prise en flagrant délit de fornication et d'adultère de la pire des façons: soit la mort par lapidation et l'assurance du rejet d'Allah et de l'enfer promis.

Et quand on a charge de millions d'âmes musulmanes qui croient à ce discours répété des milliers de fois par des prédicateurs et autres imams extrémistes, on est en droit de traiter différemment l'affaire Ramadan des autres affaires. Weinstein et tous les autres ne se prétendent pas les détenteurs d'une vérité absolue et de dogmes infaillibles qui précipitent les fauteurs dans le feu d'Allah et la haine des hommes et des femmes prêts à lapider et à condamner à la mort d'éventuels fautifs pris en flagrant délit. Weinstein ne s'est jamais prétendu un parangon de vertu. Il utilisait le système en place des puissants pour assouvir ses besoins sexuels bestiaux sur des femmes tétanisées qui se soumettaient à ses désirs sans bien comprendre et gérer la honte qui s'emparaient de leur esprit sitôt l'acte prédateur accompli sur elles. La femme peut refuser mais quand refuser signifie qu'elle sera reléguée aux placards et aux oubliettes du showbizz par la décision d'un homme tout-puissant il devient nettement moins facile de refuser l'acte imposé répugnant et de se retrouver une héroïne admirable de la cause féminine...avec perte immédiate du statut enviable d'actrice hollywoodienne aimée par des millions de fans et pipolisée mondialement pour un grand public qui adore les stars...

Pour revenir à l'affaire Ramadan, et si j'écris autant de billets autour d'elle, c'est pour dire l'urgence immédiate d'adopter une nouvelle façon d'approcher la lecture du Coran car le fanatisme religieux nous entraîne vers une séparation et une division des gens où la haine, la violence, le viol et la guerre auront finalement raison de nous tous.

Tariq Ramadan n'avait pas le droit de prôner de telles intransigeances religieuses alors qu'il pratiquait lui-même l'inverse de ce qu'il prêchait à des millions de personnes.

Tariq Ramadan n'avait pas le droit d'abuser, au nom de la religion, de son aura ou de sa toute-puissance masculine, du corps de jeunes femmes pas si consentantes que ça et surtout maltraitées de façon non consentie dans la relation sexuelle (nous ne sommes pas dans une relation sado-maso où les deux partenaires recherchent la domination ou la soumission avec volonté des deux partenaires de vivre une relation crado, perverse, et parfois vraiment sale et très violente).

Tariq Ramadan n'a pas le droit de convoquer le complot sioniste, les ennemis de toujours, pour se défendre et ainsi développer plus de haine entre les communautés humaines. Son frère, Hani, n'a pas plus le droit de le faire en convoquant la vengeance d'Allah, ici bas et dans l'au-delà, contre toutes les personnes qui prennent connaissance de l'affaire et considèrent plutôt que ce sont les présumées victimes qui parlent vraie dans leurs témoignages et Ramadan qui tente d'échapper à sa propre réalité d'agresseur sexuel en traitant toutes ses présumées victimes de déséquilibrées, de menteuses, de femmes jalouses qui ont été déçues de ne pouvoir obtenir plus du grand homme et de sa grandeur toute médiatique.

Si mes billets font penser que j'agresse la communauté musulmane, ce n'est pas du tout dans mon intention. Si j'ose donner une intention à mes billets c'est dans le but de libérer l'islam de ses démons archaïques afin que les musulmans et musulmanes trouvent leur propre liberté et leur propre distance critique par rapport au Saint Livre enfermé dans la certitude que chaque mot écrit est un mot direct d'Allah et donc intouchable, inviolable, et définitivement véridique.

De penser cela est une folie humaine et un désastre qui nous conduit tout droit à la grande catastrophe mondiale où la guerre ne peut être qu'obligatoire à tous pour donner la victoire définitive à celles et ceux qui croient en cela ou alors aux autres, les infidèles, athées, qui n'y croient pas du tout. Et de victoire finale, il ne peut y avoir, déjà que les musulmans et musulmanes se battent perpétuellement entre eux à travers différents courants religieux, dont le chiisme et le sunnisme.

Si Tariq Ramadan à droit à un procès hors la religion et uniquement sur la base des faits, cela ne doit pas nous faire oublier que la religion a été omniprésente dans sa façon de rentrer en contact avec des femmes musulmanes et d'aborder ainsi des relations sexuelles perverses qui avaient forcément un rapport avec ses croyances personnelles et les dogmes auquel il adhère complètement.

Si une femme se rend dans sa suite à l'hôtel, c'est déjà trop tard. Même si c'est sur son invitation à lui, la faute en incombe à la femme qui a accepté le rendez-vous dans un lieu interdit par l'islam entre une femme illégitime et un homme marié... C'est donc à la femme de payer son infidélité au Livre saint à travers le comportement masculin pervers et violent qui la traite alors en esclave sexuelle puisque ayant trahi ce que la religion lui dictait. Allah donne raison à l'homme dans l'immense majorité des cas. Et c'est pourquoi il prescrit cette subtilité machiste de 4 témoins obligés qui ont assisté au viol pour seul validation du viol devant la justice d'Allah et de la charia. Tout simplement parce qu'il est impossible qu'une musulmane correcte et honnête devant Allah puisse se faire violer si elle se comporte dignement et religieusement et ne se rend pas dans une chambre à coucher ou un homme l'a invité prétendument pour discuter...

En espérant que l'ambiguïté est levée, je laisse aux coeurs humains de faire le tri entre le fasciste que je ne suis absolument et définitivement pas et l'être humain de bonté que j'essaye d'être au jour le jour aussi vis-à-vis de mes soeurs et de mes frères musulmans.

 

Commentaires

Votre série d'articles est en tous points remarquable et digne d'éloges.

Écrit par : Daniel | 18/11/2017

Pour que l'islam devienne simplement une religion amie avec les autres religions, une religions sœur, il faudrait, comme vous l'écrivez si justement "libérer l'islam de ses démons archaïques".

Il faut reconnaître que si Tariq Ramadan a tellement abusé il y a été encouragé, pour ne pas dire plus, par la faveur à lui accordée par les médias dont il fut la coqueluche.


Matthieu Ricard, scientifique et moine bouddhiste, nous invite simplement à "devenir des meilleures personnes" ce qui ne saurait advenir pas le chantage ou la terreur.

Écrit par : GdC | 20/11/2017

Les commentaires sont fermés.