26/11/2017

Top Dalida, Dali Dada

Il était une fois

une chanteuse hors du sérail

hors du commun

hors du monde.

 

Il était une fois

la classe, la tragédie, la comédie,

l'Amour.

 

Elle avait la vie pour elle

mais la vie n'est pas

le viol de l'amour.

 

Elle a trouvé la mort

pour oublier l'horreur et la désolation

d'un monde cynique et sans amour.

 

 

Commentaires

Comme les commentaires sont fermés sous de précédents billet concernant Ramadan, je poste ici le lien vers cette vidéo très instructive, où on voit notre compatriote (hélas oui) prendre la défense du Hamas et des FM, et surtout où on ne peut s'empêcher de comprendre son attitude envers son interlocuteur comme du mépris raciste.

http://xalimasn.com/video-tariq-ramadan-tacle-bakary-samb-vous-avez-un-esprit-colonise/

4 minutes.

Écrit par : Daniel | 27/11/2017

Merci pour votre commentaire. J'ai visionné la vidéo. En effet, Ramadan n'est pas satisfait d'avoir un interlocuteur qui ne l'écoute pas avec les yeux de Chimène pour lui. Quand on est gourou, le premier qui est exclu de la classe par le gourou est celui qui ne satisfait pas à la règle de la dévotion.

J'essayerai de poster cette vidéo dans un prochain commentaire en y intégrant votre commentaire directement dans mon billet. Ce sera l'occasion de parler de ce qu'est un esprit colonisé par la haine et l'idéologie d'un gourou...

Bonne journée à vous, Daniel

Écrit par : pachakmac | 27/11/2017

Merci! Je partage entièrement votre position. Ce genre de personne est très toxique.

Ce mépris pour des Africains me révolte.

Écrit par : Daniel | 29/11/2017

Les commentaires sont fermés.