19/12/2017

Une Suisse sans SSR sera plus sinistrée qu'une Suisse sans Swissair

Grounding médiatique en vue, iceberg ultra-libéral géant pour couler le Titanic SSR.

Mais les jeunes Helvètes aux bras chargés de cadeaux matérialistes et biberonnés - on n'oserait presque pas écrire gavés de vodka et de tequila - par la richesse formidable (ô sapin ogien relève-toi de tes cendres) du pays ainsi qu'au lait frelaté de publicités vantant sans cesse l'esprit d'acquisition, de prédation, et d'individualisme excessif, sont prêts à faire pencher le navire SSR du côté des fonds marins. Rose et Jack (Kate et Leonardo), le couple mythique et cinématographique d'il y a 20 ans, jour pour jour, pourrait-il dire à tous ces jeunes votants et votantes qu'ils vont couler la Suisse et la livrer définitivement aux chantres du néolibéralisme avec tous les risques de cassures mortelles entre régions romandes pouvant même amener à la dislocation du pays dans les 20 ans à venir?  

Le milliardaire Blocher, "sauveur" du pays indépendant et neutre attend-il ce résultat brillant pour planter ses crocs partout et faire de la Suisse la multinationale Blocher au service du grand Capital qu'il représente au contraire de ce que peuvent prétendre toutes celles et tous ceux qui disent encore qu'il est notre sauveur et notre héros national?

Au cas où les Suisses décident de faire couler le Titanic national SSR, j'offre la tournée générale de vodka Iceberg (avec l'aide du patron de la marque qui jouera mon sponsor pour l'occasion) à notre jeunesse et je demande à Rose de bien vouloir faire une petite place sur sa porte-planche sauveuse à Massimo Lorenzi pour qu'il ne se noie pas, en capitaine, dans les eaux glaciales d'un pays en deuil suite à la disparition du département sportif de la TSR. 

Une télévision romande sans Massimo Calimero, c'est comme une fin du monde programmée de tous nos souvenirs sportifs gravés à travers la lucarne du petit écran. Boris Acquadro, Jean-Jacques Tillmann, pouvez-vous donc pas jouer les anges de Noël au-dessus des cervelles plombées de nos jeunes Helvètes un brin trop éméchés qui ne jurent plus que par I-Phone et casque d'écoute enfoncé sur la tête sans comprendre qu'ils sont en train de voter pour la rencontre catastrophe du siècle entre la SSR et leur vote iceberg avec le plaisir sadique de filmer et de visionner, en se marrant, comment tous les naufragés tenteront de survivre au dimanche noir de mars surnommé "blackscreen4you" par votre serviteur qui s'y connait en sado-masochisme  mais en imaginant guère qu'eux-mêmes étaient les passagers de luxe permanents du fleuron du fédéralisme démocratique helvétique; de ce paquebot amiral qu'est notre SSR entouré de toutes les embarcations médiatiques privés et régionales qui naviguent autour de lui? La phrase interrogative est très longue. Elle vaut son pesant de cacahuètes dira Massimo.

Ô jeunesse, pourriez-vous lire (avec l'aide de 24 Heures) ce vieux sage fou de vous avoir beaucoup aimé en vous rudoyant un peu? Vous avez encore le temps de réfléchir en écoutant encore une fois "My heart will go on". 

Après, il sera trop tard pour pleurer avec de chaudes larmes romantiques sur la disparition du miracle helvète.

via GIPHY

 

Les commentaires sont fermés.