21/12/2017

Mirage médiapartien

Un billet qui disparaît

sans laisser aucune trace

ou un auteur du billet

qui a cru écrire un billet

qui n'existe pas en réalité?

Me suis-je donc levé

par un rêve éveillé

qui m'a fait croire

que j'écrivais un billet sur Médiapart?

 

C'est l'expérience parodoxale

que je vis aujourd'hui.

Médiapart ne m'a rien dit ni écrit.

Médiapart a juste effacé.

Médiapart a choisi

parce que, peut-être,

j'osais comparer la gouvernance 

de Donald Thanatos Trump

au sinistre Adolf Hitler.

 

Il faut quand même dire

qu'Adolf, avant de faire la guerre,

a préparé son pays à la guerre,

et qu'au départ il était juste

un peintre raté,

puis un politicien qui a fait de la prison

pour le putsch manqué de la brasserie

en Bavière munichoise,

avant de devenir ce monstre inarrêtable 

et incontrôlable au pouvoir du IIIème Reich.

 

Un peu comme Mister Trump sur Twitter?

Pardon Médiapart, comparaison n'est pas raison.

Mister Trump ne mettra pas l'Amérique

et le monde à feu et à sang.

 

Il est juste inarrêtable

et ne s'arrêtera pas en si bon chemin.

Un peu plus de Ku Klux Klan en lui

et on verra peut-être le monstre

se révéler et provoquer des ravages monstrueux

dont il a engagé les prémices.

 

Simple hypothèse d'un poète...

 

Par contre, si vous pouvez me dire

où est passé mon billet

et pourquoi vous l'avez dépublié

cela m'aiderait à comprendre...

la part tabou du journalisme médiapartien.

 

P.S. Ce billet est le même que celui présenté sur ce blog ce matin. Sauf que j'y ai ajouté la comparaison entre Adolf Hitler et Donald Trump...

Commentaires

Voici les commentaires reçus à ce jour sur Médiapart pour ce billet censuré. Avec aussi mon commentaires demandant à la Rédaction une explication de sa décision.

TOUS LES COMMENTAIRES
21/12/2017 16:21 PAR UTOPART
C'est fou ça !!!

Pour un petit commentaire prétendument hors charte, on reçoit un mail, pour la suppression d'un billet RIEN !!!

Je crois que le mirage, c'est Mediapart, on nous le montre participatif et quand on s'en approche, il s'évanouit.

RECOMMANDER (2) RÉPONDRE ALERTER
21/12/2017 19:49 PAR CARMELA
C'est une période de longs congés, le censeur "facétieux" de Médiapart qui travaille pendant ces périodes sévit plus tot: ça ne lui plait pas de travailler quand les autres se reposent, mais c'est lui le maitre à bord ..... Qui est il?

RECOMMANDER (1) RÉPONDRE ALERTER
21/12/2017 22:15 PAR PIZZICALALUNA EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE CARMELA LE 21/12/2017 19:49
Un militant NPA.

RECOMMANDER (0) RÉPONDRE ALERTER
21/12/2017 22:17 PAR UTOPART EN RÉPONSE AU COMMENTAIRE DE PIZZICALALUNA LE 21/12/2017 22:15
Attention, c'est du dénigrement !!!

RECOMMANDER (0) RÉPONDRE ALERTER
22/12/2017 07:54 PAR JEAN-MARIE GUMY
Toujours pas d'e-mail de Médiapart, ce matin...et peut-être jamais. Il m'est arrivé, par le passé, d'avoir à deux reprises des différents avec la Rédaction de 24 Heures qui héberge mon autre blog sous le nom de pacha k mac. Une fois c'était pour un billet écrit contre de l'ex-conseiller d'Etat valaisan Oskar Freysinger de l'UDC qui décorait les murs de son carnotzet d'un drapeau de guerre des forces de l'Empire germanique entre 1871 et 1918. J'avais essayé d'expliquer, dans ce billet, que Freysinger était une sorte de danger nazi pour notre pays...en mettant en avant un lien vers un écrit de Thomas Mann. J'avais retiré mon billet suite à une discussion téléphonique de la Rédaction 24 Heures ne voulant pas polémiquer sur le personnage et faire du foin pour ce billet devant un possible procès en calomnie devant un Tribunal helvétique. La course à l'audimat n'est pas ma tasse de thé préférée... Une autre fois c'était à propos d'un billet qui n'avait pas plus à une organisation juive et qui s'en plaignait. Je m'étais également soumis aux explications de la modératrice de 24 Heures.

MAIS AU MOINS IL Y AVAIT EU DIALOGUE!!! Et Médiapart, alors? Vous nous prenez quand cela vous arrange et vous nous ignorez et censurez nos billets sans aucune explication quand cela vous dérange? Nous sommes RESPONSABLES devant nos billets. Si nous finissons au tribunal attaqué par un puissant, genre Donald Trump, cela nous regarde. Mais ça risque pas d'arriver. Le brave homme à la mèche orange a d'autres chats à fouetter bien plus médiatiques qu'un petit blogueur. Donc vous craignez quoi? L'eau froidefoot-in-mouth ou la brûlure de lecteurs et lectrices échaudés et courroucés qui se diraient que puisque Médiapart accepte cet anarchiste qui dit des choses pas gentilles du tout contre le Donald on vas se désabonner de ce repère d'anarscool qui cherchent à renverser l'ordre du monde actuel par de petits billets lu d'au moins 300 ou 400 personnes... Hi hi h. C'est presque à mourir d'un rire pathétique...ou de tristesse mélancolique. C'est selon l'humeur du moment.

Je confirme ici. Donald Trump partage certaines caractéristiques colériques et narcissiques du célèbre Adolf. Ses attaques contre l'ONU et ses menaces contre les pays qui ont voté la résolution n'acceptant pas le statut de Jérusalem comme capitale unique d'Israël sont des indices flagrants de la dérive trumpienne (même les diplomates professionnels sont abasourdis par le culot de Donald Trump qui s'érige en maître absolu du monde qui croit que toutes les nations du monde sont vassales de l'Amérique parce que celle-ci serait le plus gros contributeurs de l'ONU (sic). Donald Trump fait peur et rien ne dit qu'il s'arrêtera sur le chemin de la guerre et d'une catastrophe planétaire majeure et extrême mettant ni plus ni moins notre Civilisation en danger de mort à cause de sa gouvernance folle.

J'attends donc la réponse de Monsieur Bonnet ou de Monsieur Plenel. Je crois que nous méritons un tout petit peu d'attention en tant que lecteur participatif d'un club qui donne à Médiapart la possibilité de conquérir de nouveaux abonnés grâce à la liberté d'expression et la supposée qualité intellectuelle des intervenants et intervenantes dans le club... Notre salaire mérité est-il donc la censure exercée par Médiapart sans droit (je dirais même devoir) d'explication? Faut-il se taire et devenir une pantoufle qui dissimule par son silence le bruit de bottes qui se fait de plus en plus évident aux yeux des personnes les mieux averties des mécaniques dictatoriales humaines et de puissance au nom d'une idéologie? "Make America great again" ne contient-il pas les mêmes germes fascistes que la volonté hitlérienne de rendre à l'Allemagne sa puissance bafouée et piétinée à la sortie de la Première Guerre mondiale en redonnant la fierté au "vrai" peuple allemand (pas les minorités tziganes, juives, et autres "déviants" et "dégénérés" adversaires déclarés du IIIème Reich nazi...)? Ne faut-il pas en parler plutôt qu'être saisi d'effroi et se taire devant les outrances trumpiennes qui prend tous ses désirs pour des réalités qu'il doit absolument réaliser quitte à faire sauter le monde sous les bombes atomiques US?

J'attends votre réponse, chère Rédaction médiapartienne.

En attendant, Je copie ce commentaire et le colle sous mon billet dédié à ce sujet sur mon blog 24 Heures.

MODIFIER DÉPUBLIER RECOMMANDER () RÉPONDRE ALERTER

Écrit par : pachakmac | 22/12/2017

Les commentaires sont fermés.