22/12/2017

Trump est fasciste, ne vous en déplaise

Il est de plus en plus difficile d'admettre que le gouvernement américain dirigé par Donald Trump soit un gouvernement républicain et démocratique.

Dernier indice de taille qui vient d'être mis à jour par l'administration Trump, c'est le bannissement de termes spécifiques au niveau des documents de la plus haute agence de santé publique américaine.

Donald Trump veut contrôler la langue et faire de certains aspects de la vie réelle des bizarreries, des choses, des dégénérescences dont il ne peut être question et dont l'existence serait inacceptable.

Même le fait prouvé scientifiquement ne fait plus partie du vocabulaire trumpien s'il ne colle pas à son idéologie. Cela signifie, par exemple, que si les texte bibliques recourent au créationnisme pour la création du monde, c'est cela qui est et restera la vérité à jamais. Adieu Darwin, adieu la science, adieu la vérité scientifique. Ou, autre exemple, la mère ne porte pas de foetus mais un enfant conçu et bien réel, ce qui empêche le droit à l'avortement cela même après seulement quelques semaines de vie depuis sa conception. On ne peut pas assassiner un enfant. Donc, si l'enfant est considéré comme abouti et terminé dès sa conception, bien qu'il ne représente encore que quelques cellules embryonnaires, il devient impossible d'avoir légalement le droit pour une femme de recourir légalement à la pratique de l'avortement. 

Autre exemple, le terme transgenre est banni signifiant ainsi aux personnes qui changent de sexe ou se travestissent partiellement qu'elles sont en quelque sorte des monstres invisibles aux yeux de la loi américaine, donc bannies de tous droits et de toute lumière, à peine toléré encore en vie (pour le moment...). C'est un énorme scandale fasciste basé sur une idéologie pure qui désigne celles et ceux qui ont droit à vivre en Amérique sous la dictature trumpienne et les autres qui en sont bannis à vie.

Quand au terme "prestations sociales" il passe également à la trappe pour bien signifier que l'état providence ne saurait exister sous le régime trumpien. Aboutissement final du néolibéralisme qui s'acoquine fort bien avec les évangélistes les plus obscurantistes.

Ci-dessous à écouter d'urgence sur France 3.

Désolé Médiapart. Je n'aime pas traité les gens de fascistes ou de néo-nazis. Mais là comme pour certains islamo-fascistes terroristes, justement, je pense ne pas être très loin de la vérité affolante concernant Donald Trump. C'est effrayant, je sais, mais ce qui se passe actuellement en Amérique est gravissime. Ce n'est pas l'espérance de Noël qui viendra à bout du néo-fascisme renaissant protégé par l'ultra-libéralisme ambiant. Donald Trump a réussi un hold-up électoral. Il est parfaitement capable d'aller au bout de sa folie narcissique et irrationnelle.

https://www.francetvinfo.fr/monde/usa/presidentielle/dona...  

 

Joyeuses fêtes de Noël à toutes et à tous. La lumière nous est nécessaire à tous. Mais hélas les ténèbres envahissent la planète. Et personne pour arrêter le pire qui se profile pas à pas tel un monstre d'une laideur inimaginable qui se camoufle encore un peu avant de bondir sans plus de retenue sur tout ce qui fera barrage à l'idéologie brutale du maître...

 

Les commentaires sont fermés.