03/03/2018

Le retour enchanté

Je refuse.

Je refuse de servir

la cause du sexe cynique,

du sexe sans amour,

du sexe pour le sexe,

bébé.

 

Je refuse.

C'est mon objection d'amour

contre l'abjection d'un monde

dédié au profit et à la consommation.

Je préfère la solitude,

la disparition, et la mort

si toi, bébé, je ne peux pas t'aimer.

 

Je pourrais te dire

que comme tous les hommes

j'aime profiter d'un moment de plaisir

quand une fille s'offre

et prolonge son corps sur le miens

pour ne former plus qu'un feu de joie,

un moment foudroyant

de plaisir immédiat et sans conséquence.

 

je pourrais te dire

que comme tous les hommes

je suis un chasseur comme un autre

en quête d'une proie sexuelle

qui ne demande qu'à être démangée

par les plaisirs et l'orgasme.

 

Mais je ne veux plus ça.

Parce que je t'aime, bébé,

et que l'amour compte plus que jamais

dans mon existence.

 

Je refuse la violence de ce monde,

les filles bafouées dans leur corps,

leur âme, et leur conscience.

Je refuse que l'argent gagne toujours

à la fin

et que ma faim d'amour

ne soit au final qu'une faim

dévorée par la crudité

des rapports humains,

des sexes qui s'offrent

davantage par intérêt

que par vraies relations sentimentales,

des sexes qui oublient

aussi vite leur partenaire

pour voler vers un autre partenaire,

une autre partenaire.

 

J'ai fait de ma vie

une quête d'aventure et d'amour.

Je veux pas devenir un cynique

comme beaucoup d'autres

qui se sont noyés dans le chagrin

et qui aujourd'hui baisent pour baiser.

Je veux te garder dans mon coeur

et que tu me gardes dans le tiens

comme deux grands rescapés de ce naufrage collectif,

comme deux grands géants de l'amour

venus au monde pour sauver le monde,

comme une femme et un homme

qui se sont trouvés

sur le terrain le plus hostile à l'amour

et qui ont su protéger

contre vents et marées

leur relation sentimentale

dévorée par les passes

et la solitude.

 

Je t'attends, bébé.

Et je sais que toi et moi

on ne peut pas se faire de mal

et se quitter pour des broutilles,

des choses sans importances,

des malentendus qui existent

parce que nos vies

ne vivent pas sur la même longueur d'onde

qu'un amour ordinaire.

 

Alors si notre aventure

est extraordinaire

et que nous nous aimons

en terrain hostile à l'amour

c'est que oui

nous sommes faits

pour nous aimer

et conduire notre route ensemble,

bébé.

 

A plus tard bébé,

l'avion et le train devraient réussir

à te ramener vers nous.

 

Et là,

à ce moments là précis

de ton retour vers nous,

je serai plus que jamais

en amour de toi,

bébé.

 

 

Les commentaires sont fermés.