07/03/2018

Butterfly Girl

Si tu as peur

de l'amour à deux,

que ton nid d'amour

est tellement solitaire

depuis que tu pratiques

les cycles lunaires

avec des hommes

pas toujours très solaires

et que de ton glorieux nid

tu en as fait salaire et business

pour remplir tes devoirs familiaux

et réussir ta sécurité financière,

il arrive un temps

où la vie change du tout au tout.

ça change tout dedans,

ça change tout dehors,

ça change tout autour,

ça change pour l'amour.

J'ai plus ma tête à moi

depuis toi,

Butterfly Girl.

J'ai plus mon corps à moi

depuis toi,

Butterfly Girl.

J'ai plus le goût des femmes

depuis toi

Butterfly Girl.

J'ai la nécessité de toi,

Butterfly Girl.

 

Il faudra pourtant leur dire

combien être une petite bitche

comme toi

dans ce monde néo kitschissime

transformant l'amour en super surface commercial

dans des sous-terrains anatomiques

en bradant les plus jolies filles du monde

sur l'autel juteux des marchés aux bestiaux

devient un grandiose acte de résistance

devant le manque d'amour,

devant le manque de respect,

devant toutes ces filles

qui s'envoient en l'air,

l'air de rien, l'air de tout,

avec tout ce qui court

comme grosses bites et jolies gueules

pour profiter d'un shot

qu'elles boivent et dégustent

avant de passer au suivant

pour s'offrir des plaisirs coupables

en oubliant leur amour et leur alliance;

devant tous ces petits mecs

qui s'envoient en l'air

l'air de rien, l'air de tout

comme des gros chiens

pissant à la gueule des filles

comme si ces filles se transformaient

en chiottes de gare à oublier

une fois la chasse d'eau tirée

et l'orgasme gâché

sur leurs jolis corps

de grenouilles bouffeuses de couilles

sans nom

avalées à froid par une bouche chaude

sans nom

big bang, gang bang, société anonyme du sexe,

petites cochonneries entre amis

pratiqués sous la table,

discrétion absolue garantie,

et tant pis pour toutes les trahisons amoureuses,

tant pis pour tout l'amour galvaudé,

tant pis pour tant de cynisme.

 

Payante ou pas payante,

la relation sans amour

est une relation affligeante

mais tellement tentante.

C'est notre monde,

et notre monde n'est pas romantique.

Il est pornographique,

depuis toujours.

 

Butterfly Girl,

je sais que tu me liras.

Butterfly Girl,

je sais que tu écouteras

Sarbacane de Cabrel.

Butterfly Girl,

toi et moi,

on se comprend très bien.

Pas besoin de phrases

ni de longs discours

pour comprendre

que je ne voudrais plus

que tu t'éloignes plus loin

qu'un jet de sarbacane de moi,

le temps de faire des kilomètres

de vol en amour

dans un ciel bleu azur

et dire au monde entier

que l'amour romantique,

oui, ça existe,

comme un rêve fabuleux.

 

Il suffit d'y croire comme à Dieu

et à l'Amour unique.

 

Les commentaires sont fermés.