19/03/2018

La maison du Soleil Levant

Je connais mille endroits

à travers les détroits

de ma vie

où j'ai tripoté les filles,

des tripots sans classe,

des tripots à boire,

des tripots de misère,

des tripots de vice,

des tripots sans grâce

où femmes et hommes

se frôlent,

se touchent,

se baisent,

se quittent,

s'atomisent

après s'être sodomisés

dans leurs anonymats,

leurs animalités,

leurs détestables manières

de se rendre objet pour l'autre,

pognon contre sexe

comme pétrole contre nourriture,

contrat de merde

et désastre assuré.

 

Tout ça,

tout ça mène à la guerre des sexes,

au mépris de l'amour,

au mépris des femmes,

au mépris des hommes,

et seule la queue trempée

dans le bénitier

et l'hostie dans la bouche

de la fille

permet de s'illusionner

que la femme est aux pieds de l'homme

et l'homme-dieu

esclave de sa perdition,

esclave de ses jeux pervers,

payant pour obtenir

son ticket de cinéma porno

en direct

avec une plastique parfaite.

 

Mais avec toi, Bébé,

avec toi, ce n'est pas ça.

Nous réinventons l'amour

à l'aube du XXIème siècle.

Nous réinventons la geste romantique

et le roman à la Rose,

une histoire épique

au milieu d'un bordel

où les âmes se trucident

contre du sexe et du fric.

 

Tu resteras toujours

le Soleil Levant,

la fille qui me donne

tous les frissons du monde,

la fille qui me fait écrire des trucs

que je ne pensais plus jamais

pouvoir ressentir pour une fille,

la fille qui a craqué

tout ce que je croyais savoir

sur l'amour authentique.

 

Et surtout des choses neuves

écrites sur l'héritage 

des grands drames romantiques,

des grandes histoires d'amour,

de ces couples que l'humanité n'oublie pas

malgré la pornographie ambiante,

malgré l'échange de sensations physiques

sans la fièvre romantique,

sans le sel et le poivre de l'amour,

sans le nirvana spirituel

donnant cette dimension irréelle,

sauvage, prodigieuse,

au couple amoureux.

 

Si notre maison n'aura jamais d'enfants

c'est que nous sommes ses enfants

luttant dans un jeu de massacre

pour l'idéal amoureux

là où les adultes ont oublié d'aimer,

oublié le sens à l'amour,

oublié les sacrifices

qui mènent au grand amour,

oublié le pardon

qui renforce le grand amour,

oublié la liberté

qui donne le ton et la vérité

d'un grand amour partagé

dans l'endroit le plus malfamé

du monde pour faire éclore l'amour.

 

Avec toi,

la maison du Soleil Levant

n'est plus un tripot

où j'ai égaré mes sentiments.

Avec toi,

la maison du Soleil Levant

est ma résurrection,

mon unique chance

d'aimer la femme

la plus extraordinaire de ma vie.

 

A toi, celle qui m'aime

malgré les tourments,

malgré les hommes,

malgré cette chienne de vie

qui refuse notre union

et ce temps qui court

en m'envoyant vers la tombe

bien plus vite que toi,

je peux dire

que j'ai découvert

le vrai, le sublime amour.

 

Quand tu sortiras

de ta vie de mauvaise fille,

de bad girl qui aura tout connu

des hommes et de leurs vices,

tu sauras que l'homme de ta vie

était un poète fou amoureux

de toi et prêt à tout

pour gagner la chance,

le ticket gagnant

auprès de toi

dans la vie.

 

Les commentaires sont fermés.