26/03/2018

J'arriverai jamais te dire

Comment fait-on

pour se quitter

quand on s'aime d'un grand amour,

Bébé?

Comment fait-on

semblant de se dire

que l'amour doit finir

à un instant précis

et que l'amitié peut commencer

quand on s'aime

d'un océan d'amour

et que tout nous relie

jusqu'à ton lit de blues,

Bébé?

 

Tu partiras un jour.

Mais jamais, Oh non jamais

je n'arriverai te dire

que l'amour est fini entre toi et moi.

Tu partiras et mes yeux

s'embrumeront de larmes

et tes yeux sécheront mes larmes.

Tu partiras.

Mais rien ne nous séparera

de notre histoire d'amour.

 

On n'arrivera jamais se dire

que l'amour est fini

entre nous.

Ce sera juste un truc

de malade, un asile de fous,

pour se détacher,

un truc affreusement romantique

comme une fissure d'eau

entre deux rochers

qui s'arrachent l'un à l'autre

parce que le temps le veut ainsi,

parce que mon âge est révolu

pour fonder une jolie famille

surtout dans ma situation,

surtout avec ma vie

déjà faite de temps d'amour,

de tant d'amour,

et de passions avortées.

 

Mais toi et moi,

Bébé,

ce ne sera jamais un avortement

et cela restera magique.

Notre bébé d'amour

grandira encore et encore,

beau comme la naissance

d'un nouveau monde

où l'amour est capable de triompher

en toute situation

jusque et même dans la séparation,

dans l'accident mortel

qui nous séparera

comme l'O dans une fissure

entre deux rochers d'amour.

 

Comment fait-on

pour se quitter

quand on s'aime d'un grand amour,

Bébé?

Comment fait-on

semblant de se dire

que l'amour s'en va

brutalement comme

dans un accident mortel

et que l'amitié peut commencer

quand on s'aime

d'un océan d'amour

et que tout nous relie

jusqu'à ton lit de blues,

Bébé?

 

Qui a la réponse

à cette question existentielle?

 

Je t'aime

jusqu'à la fin du monde,

Bébé,

et l'Apocalypse ne peut être

que l'Amour triomphant de la Bête.

Les commentaires sont fermés.