08/04/2018

Tes Yeux

Nous étions dans le train.

Je regardais par la fenêtre

quand tes yeux ont ouvert les feux.

Tes yeux,

par la fenêtre de tes yeux

je voyais l'avenir à deux.

Nous étions dans le train

tu ne connaissais pas Higelin

et je trouvais ça marrant

que tu ne connaisses pas Higelin.

Un bon chanteur

est un chanteur mort

chante Halexander

et maintenant tu connais

la chanson d'Higelin.

 

Tes yeux penchés sur ton I-Phone

s'absentaient parfois très loin,

et pourtant si proche

de moi,

ils éclairaient ce samedi d'avril.

 

Tes yeux voulaient dormir

mais tu ne dors jamais

dans le train.

Tes yeux ne se découvrent pas

d'un fil en avril

et pourtant tu voulais me dire.

Tes yeux voulaient me dire

mais tes yeux se taisent

toujours dans le train d'avril.

Tes yeux voulaient m'aimer

au mois de mai.

mais le train de la vie

emporte les grands amours

vers les ténèbres et la tombe.

 

Tes yeux?

Tes yeux ont déjà regardé

dix milles hommes dans les yeux.

Tes yeux?

Tes yeux noisettes

s'habillent en nuisette

et gardent le souvenir

de nuits troubles et affolantes.

Tes yeux me font du pied.

Tes yeux me prennent en otage.

Tes yeux m'enlèvent

et me gardent au fond de ton coeur.

Tes yeux,

ils ont connu

tant d'inconnus

comme une équation érotique

à mille inconnues,

tant de nuits obscures,

tant de plaisirs coupables,

tant de plaisirs mercure

comme un noir poison

qui t'as gâché l'amour

pour une décennie,

tes yeux d'amour

qui m'ont redonné vie

et ne me quittent jamais.

 

Tes yeux,

c'est toute ma poésie.

Tes yeux,

ce sont nos heures de folie

quand nos corps bataillent

sur ce lit qui connaît tant d'hommes,

tant d'amours coupables,

tant de moments secrets

perdus dans le temps,

perdus pour toujours.

 

Tes yeux

on dirait qu'ils sont irréels

et qu'ils donnent naissance

à tout l'amour du monde. 

Et si les hommes

se sont perdus dans tes yeux

comme Icare se brûlant les ailes

au soleil,

je serai ce dernier homme

qui aura su parler de tes yeux

et de notre amour

pareil au soleil.

 

Les commentaires sont fermés.