11/04/2018

Tu es Zad?

Tu es Zad?

Tuer la Zad?

Tu es Zad?

Je suis Zadiste.

Si je suis mort

alors je défie la mort.

J'occupe la zone à défendre

et la zone à défendre

c'est la France,

c'est Paris,

c'est Marseille,

c'est l'Hexagone

et puis les épigones de Zadig

nés de nos contes paysans.

 

Tu es Zad?

Ah oui. Tu es Zad?

Ah ça alors. C'est pas vrai!

Tu es barjot à ce point-là?

Ils veulent ta mort,

ta disparition, ton éradication

parce que tu déranges la Loi.

Ils veulent t'envoyer

les pitbull fachos

et dire que ce n'est pas eux

les responsables de ta mort.

Rigoles pas!

Ils sont les responsables

de tout ce désastre

qui rend fous les gens

et les font virer extrême-droite

dans ce climat de défiance permanent.

 

Mais qui détient la loi

quand c'est la loi du plus fort

qui domine ce monde

avec ces hommes de lois

qui défendent les plus riches?

Mais qui détient la loi

quand les pauvres sont réprimés,

pris pour des imbéciles,

méprisés et envoyés

dans les oubliettes

de leur grande Histoire;

leur légende mensongère

qui donne toute la place

à l'élite, à l'élite,

rien qu'à l'élite qui se prend

pour la crème Dubarry

avec leurs petites manières

aguichantes de te dire

de façon si vulgaire:

 

"Moi je pète plus haut que ton petit cul

de merde qui patauge dans la gadoue.

Je te pète donc au visage

pour te signifier ton insignifiance."

 

Ils évacuent la Zad?

La Zad s'installera à Paris

au joli mois de Mai.

Il évacuent la Zad?

C'est la faute à Voltaire,

à Zadig et ses nouveaux contes paysans.

 

Vous ne connaissez pas Zadig

le Zadiste?

Faudra vous y faire.

Il est partout.

Il est nulle part.

Il est partout

et sa seule loi

est une justice

à une seule vitesse.

Une femme pour une femme.

Un homme pour un homme.

Un pour tous tous pour un.

Pas d'empereur ni de roi,

pas un seul milliardaire

pour dix milles syriens

morts sous la torture et les bombes.

Pas un seul oligarque

pour dix milles abandonnés

dans la jungle moderne

de nos villes ghettos.

 

C'est la loi de Zadig

le Zadiste.

Et c'est la loi universelle

de la démocratie.

 

 

 

 

Poudre, canon...et goupillon

Ah la belle alliance

est de retour,

la sainte alliance

et la France éternelle

des rois et des empereurs.

 

La divine alliance 

est de retour.

Ne trouvez-vous pas cela

terrifiant?

Emmanuel Macron

prend Dassault l'Eglise

Dassault Mystère

Dassault Falcon

comme maître à penser.

Macron tire en rafales,

tirs tendus de grenades

sur les occupants de la ZAD.

Il veut peut-être changer

le nom révolutionnaire de  la Zad,

cette zone à défendre

contre tous les prédateurs

et vieux dinosaures friqués

en Macronzad ou Pétrozad

zone à exploiter militairement,

religieusement,

avec sa petite église,

son curé respecté,

son maire respecté,

son prof respecté,

sa loi respectée,

De Gaulle et toute la chanson

des réactionnaires

qui pensent que la vie s'arrête

à pognon, religion, respect de la loi,

respect des maîtres,

respect de la Curie,

respect des faiseurs de guerres,

de prisons, d'inégalités sociales,

de viols sur les enfants et les femmes,

droits de cuissage

et silences entendus,

et complicités bienvenues,

et petit club des puissants

dominant tout

du haut de leur châteaux Cartier

avec leur Cour Christian Dior.

 

Ce pouvoir est-il légitime?

Ce pouvoir est-il légitime?

Ce pouvoir qui appelle au crime

contre les plus faibles?

Ce pouvoir qui libère la parole

des fascistes en leur donnant

le bon dieu sans confession

quand ils frappent la jeunesse

et bientôt tueront la chienlit,

les parasites, les cafards

comme ils le déclament

avec leur très haute poésie? 

 

Macron n'est pas fasciste

mais il donne le vent en poupe

aux fascistes.

Macron ne voulait pas être fasciste

mais il fait tout pour le devenir.

la Sainte Alliance

entre Macron et le goupillon.

Comme sur un vieux Microsillon

mais en pire.

De Gaulle n'était pas fasciste.

Il avait combattu le fascisme.

Macron n'est pas fasciste

mais il donne des ailes

aux fascistes.

C'est bien pire encore.

 

Rien de ce qu'il prend comme décision

ne le rapproche du peuple d'en bas.

Mais tout ce qu'il prend comme décision

le rapproche des milliardaires

et des fascistes camouflés

qui lanceront bientôt leurs hordes

de pitbulls

sur nos enfants égorgés.

 

Doit-on dire merci

à ce Gouvernement

ou fuck you?

Doit-on monter sur les barricades

ou regarder passivement devant nos TV

se faire assassiner

 cette jeunesse désespérée

de ne pouvoir mettre en pratique

leurs rêves et leurs utopies?

 

J'ai ma réponse.

Avez-vous la vôtre

amies lectrices, amis lecteurs?